Les artistes congolais de légende

Afroculture.net
  •  
  •  

Les artistes congolais de légende

Afroculture.net vous emmène dans un voyage musical en République Démocratique du Congo. Rumba, soukouss ndombolo, ces artistes de légende de la musique congolaise ont marqué tout une génération. Ils ont fait vibrer le continent africain avec leurs musiques rythmés, leurs voix mélodieuses et des chorégraphies et des danses sensationnelles.

  • Seigneur Tabu ley Rochereau

  • Date de naissance : 13 novembre 1940 à Banningville
  • Date de décès : le 30 novembre 2013 à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles
  • Chansons : Kelya, Adios Tété, Bonbon sucré

Surnommez « le Seigneur Rochereau » par ses admirateurs,, le chanteur et auteur – compositeur Tabu Ley Rochereau fait partie des artistes de légende de la musique congolaise. Il est le père du rappeur français Youssoupha et de 67 autres enfants. Il compte plus de 3 000 chansons à son actif. C’est lui qui avait introduit la batterie dans la rumba. Il crée en 1965 l’African Fiesta Le Peuple qui deviendra plus tard Afrisa International.

Son style mélange la rumba congolaise avec des sonorités jazz et latins, pop et rhythm’n’blues.

Tabu Ley Rochereau fut en 1970 le premier musicien africain à se produire en vedette à l’Olympia à Paris, accompagné de ses “Rocherettes”

  • Franco

  • Date de naissance :  à Sona-Bata au Congo belge
  • Date de décès : à Mont-Godinne en Belgique
  • Chansons : Mario, Pesa position, Mamou, Oh Miguel!, Sandoka

Surnommé le “Sorcier de la Guitare” ou le “Grand Maître”, Franco Luambo Makiadi est un musicien, compositeur et chanteur congolais de légende. Sa maitrise de la guitare est impressionnante. Il est connu comme étant le grand maitre de la rumba congolaise. Sa musique  mélange la rumba cubaine aux rythmes locaux congolais. Ce roi de la rumba est un artiste prolifique. Il a produit plus de 100 albums et 1000 chansons.

  • Papa Wemba 

  • Date de naissance : à Lubefu en RDC
  • Date de décès :  à Abidjan
  • Chansons :”Analengo”, “Signorina”, “Mea culpa”, “Melina la parisienne”, Santa, Matebu”

Après 50 ans de carrière, Papa Wemba est considéré comme une des légende de la musique congolaise. C’est un musicien, chanteur, auteur-compositeur incroyable, pilier et symbole de la rumba congolaise. Il est très connu et populaire en Afrique.

En 1969, il fonde avec des amis le groupe mythique  Zaïko Langa Langa. Puis en 1977, il est cofondateur de label Viva la Musica avec son ex . Il a recruté, lancé et formé des stars de la musique comme King Kester Emeneya ou Awilo Longomba. Wemba est le prince de la sape. Il a crée alors la Société des Ambianceurs et des Personnes d’Elégance (SAPE), à laquelle se rallient les jeunes Congolais du monde entier.

Il a eu de nombreux succès avec des musiques telles que “Analengo”, “Signorina”, “Mea culpa”, “Melina la parisienne”, Santa, Matebu”.

  • Koffi Olomide

  • Date de naissance : le 13 juillet 1956 à Kisangani en République démocratique du Congo
  • Son vrai nom : Antoine Christophe Agbepa Mumba
  • Chansons : “Effrakata Loi”, “Force de Frappe”, Selfie, Henriquet, Aspirine, Bébé gout

Koffi Olomidé est un auteur-compositeur-interprète, chanteur et producteur congolais. C’est un artiste congolais de légende très populaire en Afrique, qui est à la fois le pilier de la rumba des années 80 et un pilier du Ndombolo de la fin des années 90. C’est une légende de la musique congolaise et africaine, d’où son surnom « le Grand Mopao », “Mopao Mokonzi”,le Maximum”, et “Lettre A”. Dans les années 1970, Koffi rejoint le groupe de Papa Wemba, Viva la Musica, d’abord comme compositeur et compositeur, puis comme chanteur principal. Le nom Olomide a été inventé pendant son temps à Viva La Musica. En 1986, il forme son groupe connu sous le nom de Quartier Latin International.
Sa renommée est tellement forte, qu’il est le premier artiste noir-africain à remplir l’Olympia, le 29 août 1998, le Zénith 7 novembre 1998, le Palais omnisports de Paris-Bercy le 19 février 2000. Malgré, que Bercy est la plus grande salle de France, Koffi a remplit les 17 000 places sans aucune promotion, seulement avec du bouche-à-oreille. Ce simple fait témoigne de sa grande popularité.
Avec 28 albums studio et plus de 300 chansons, Koffi est un artiste incontournable de la musique africaine pendant ses quarante années de carrière. Il a collaboré avec Papa Wemba et Quartier Latin dans ses albums. Au fil des années, il a construit une base de fans fidèle à l’international, notamment en Afrique et en Europe. Koffi a popularisé le style plus lent de Soukous, qu’il a appelé Tcha Tcho.

  • Werrason

  • Date de naissance :  à Kikwit, en République démocratique du Congo (RDC
  • Chansons :Mulolo, Kin É Bougé, Diemba, Zenith, Blandine, Opération Dragon

Werrasson est une figure de légende de la musique congolaise. Musicien, auteur-compositeur, danseur et chanteur congolais de ndombolo (soukous). Il fait partie des artistes incontournables de la musique africaine.  C’est la figure emblématique du groupe Wenge Musica avec son rythme ndombolo sensationnel. En 1999, il sort l’album Solola Bien qui remporte un disque d’or en France. En septembre, il est le deuxième artiste africain, après Koffià remplir le palais omnisports de Paris-Bercy. Son premier album solo Kibuisa Mpimpa est salué par la critique et traité de révolutionnaire.

  • Le Grand Kallé

  • Date de naissance :  à Matadi, RDC
  • Date de décès : à Paris
  • Chansons :Chacha, Bilombé ba gagné, Lumumba, Congo se ya biso

Le Grand Kallé est un chanteur, auteur-compositeur et chef de groupe congolais. Il est considéré comme le père de la musique congolaise moderne. Il a composé la chanson de l’indépendance congolaise Cha Cha et de nombreuses chansons à thème politique, qui sont devenues très célèbres.

En 1953, il a créé le groupe de rumba congolais l‘African Jazz. C’est un des groupes les plus anciens et populaire au Congo.

  • Lokua Kanza

  • Date de naissance :  à Bukavu en RDC
  • Chansons : “Wapi Yo”, Lisanga, Famille, Na Kozanga, Ma Mama, Moninga, Mutoto, Meu Amor

Lokua Kanza est un chanteur et compositeur congolais. C’est un artiste phare de la musique de ce beau pays. Il est connu pour ses ballades. Son style de musique congolaise est moderne. Son premier album “Wapi Yo” a eu un énorme succès. C’est une de ses chansons les plus populaires. Sa chanson “ Shadow Dancer “, interprété en Anglais puis en Français, s’installe en tête des classements de ventes dans de nombreux pays européens.

La nouvelle génération

  • Fally Ipupa

  • Date de naissance :  à Kinshasa (RDC)
  • Chansons : “Droit chemin, Ko ko ko,kidiamfuka, Juste une danse, Roi Manitou, Aime-moi, Humanisme

Surbommé “Di Caprio”, “Anelka” et “El Maravilloso”,  Fally Ipupa est un chanteur, compositeur et danseur congolais. C’est un des artistes le plus populaire en RD Congo et dans toute l’Afrique. Il est devenu populaire grâce à Quartier Latin, un groupe de chanteurs qui accompagnerait Koffi Olomide dans le chant et la danse. Son style de musique mélange le soukous ndombolo local avec des rythmes R & B.

  • Ferre Gola

  • Date de naissance :  à Kinshasa
  • Chansons : Pakadjuma, Chichiwash, Regarde-moi, Court-circuit, Jugement, 100 kilos, Litaka

Ferre Gola est un chanteur, compositeur et danseur né à Kinshasa. Il a été remarqué par le chanteur congolais Werrason qui l’a invité à rejoindre le groupe Wenge Musica 4 × 4 BCBG. Il a fait artie de plusieurs groupes, dont Quartier Latin, avant de débuter sa carrière solo fin 2006.

Son premier album solo, Sens interdit, a connu un énorme succès à Kinshasa, France, Pays-Bas et en Belgique.En 2014, sa chanson “Pakadjuma” a pris la cinquième place du classement Top 10 de Trace Africa, et “Chichiwash” a pris la troisième place dans le Top 30, devenant tous les deux des tubes internationaux.

  •  
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire