Covid-19 : un inhalothérapeute jamaïcain, survivant du coronavirus, explique que les remèdes traditionnels l’ont aidé à se rétablir

Afroculture.net
Share
  •  
  •  
  •  
  •  

Covid-19 : un inhalothérapeute jamaïcain, survivant du coronavirus, explique que les remèdes traditionnels l’ont aidé à se rétablir.

La propagation du coronavirus a paralysé le monde entier. Confinement, gestes d’hygiènes, ports de masques, des millions de personnes ont du réorganiser leur vie pour faire face à un virus qui a provoqué plus de 200 000 morts dans le monde. De plus, l’économie a été durement touchée, car de nombreuses entreprises ont fermé, ce qui a provoqué des licenciements et un chômage grandissant.

Aux Etats-Unis, des milliers d’Américains ont été testés positifs pour COVID-19. Aujourd’hui, il y a eu plus de 100 000 morts du coronavirus en Amérique.

Raeburn Fairweather, un inhalothérapeute de 47 ans au Brooklyn’s Maimonides Medical Center, est tombé malade. Il a été testé positif au Covid-19 le 18 mars.

 Il avait une fièvre persistante. Et il avait perdu son odorat et son goût. Le troisième jour, il crachait du «mucus épais et blanc ».

Au départ pour se soigner, il a pris du paracétamol « le Tylenol ». Il a déclaré au New York Post :

« «Les maux de tête étaient immenses. Ils faisaient sentir à mes globes oculaires qu’ils étaient sur des ressorts. »

Le Tylenol ne l’a pas fait tomber. Mon corps avait l’impression de s’effondrer », a-t-il déclaré.

Père de cinq enfants, pour protéger sa famille, il s’est mis en quarantaine dans une pièce de la maison, loin de sa femme et de ses enfants.

Malgré la prise du paracétamol, sa douleur ne disparaissait pas. Il a donc décidé de se tourner vers la médecine traditionnelle et les remèdes jamaïcains qu’il prenait dans son enfance. Il a consommé du gingembre, du curcuma et de l’ail. Ces remèdes maisons l’ont aidé à se rétablir du virus. L’OMS déclare qu’il n’existe aucun remède contre le nouveau virus.

Grâce à cela, Monsieur Fairweather a guéri grâce aux remèdes traditionnels. On écoutant son instinct et on puisant dans le savoir de son héritage jamaïcain, il a pu sauver sa vie.

  •  
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire