Afroculture.net

Nourris toi de tes racines et prend en main ton futur !

7 stars afro-américaines qui aident l’Afrique

Afroculture.net
  •  
  •  
  •  

7 stars afro-américaines qui aident l’Afrique

Lorsque j’ai écrit mon article sur les origines des stars afro-américaines. Beaucoup de personnes m’ont dit, c’est bien beau tout ça de connaître ses origines africaines. Mais qu’on t-il fait exactement pour l’Afrique ? Quelles sont leurs actions concrètes envers le peuple africain ?
Tout ce que je peux dire, c’est qu’il y a de nombreuses célébrités, qui se sentent concerner du sort des africains. Ils se lancent dans l’humanitaire et crée divers actions pour aider les plus défavorisés.

  • ISAIAH WASHINGTON

Grâce au test ADN, Isaiah Washington a découvert ses origines africaines en Sierra Leone et a eu la chance d’y obtenir la citoyenneté. Intronisé comme cheg Gondobay Manga en 2006, il créé la Fondation Gondobay Magna pour aider le peuple de Sierra Leone.
Le site de sa fondation est : https://gondobaymangafoundation.org/
Son combat pour l’Afrique se voit dans divers domaines.
_1/ Soutenir l’éducation
Sensible à la souffrance des africains, Isaiah Washington a décidé de versé près de 1 million de dollars pour construire une école primaire en Sierra Leone.

_2/Améliorer la santé du peuple de Sierra Leone
Lorsqu’il visite le centre hospitalier Bo en Sierra Leone méridionale, Isaiah et son équipe sont très attristés de voir l’état d’insalubrité dans lequel se trouve l’hôpital faute de moyens. Il décide de venir en aide au peuple de Sierra Leone en s’engageant dans la réhabilitation totale de l’hôpital pour améliorer la santé des citoyens.
En partenariat avec International Medical Corps « IMC Worldwide », ils réhabilitent ensemble l’hôpital Bo et plusieurs autres hôpitaux et cliniques gouvernementales en Sierra Leone. Il décide aussi d’envoyer des médicaments et un équipement médical de 2 millions de dollars à l’hôpital gouvernemental de Bo. Et a également négocié pour deux autres entreprises des prothèses pour les amputés.
Conscient de la pénurie d’eau dans les pays en voie de développement, il aide à mettre en place un système pour filtrer l’eau de pluie et permettre à des villages d’avoir accès à l’eau potable. Son action a été réalisé en Afrique, mais aussi à Bali, Sumatra et Haïti, des lieux qui ont beaucoup souffert de tremblements de terre et du tsunami, qui font face à des épidémies terribles telles que le choléra.
Il met aussi en place un système de collecte des ordures pour les communautés en Sierra Leone.
_3/ dans le domaine historique
Il travaille avec sa fondation pour mobiliser des fonds privés pour préserver le site d’une forteresse esclavagiste sur l’île de Bunce. En effet, l’île Bunce abrite un château esclave construit par des commerçants européens pour faciliter leur commerce d’êtres humains en Afrique de l’Ouest.
Ils veulent préserver le château et le développer comme source éducative pour les générations futures, en particulier les nombreux Afro-Américains dont les ancêtres ont été asservis et maltraités en allant vers les États-Unis.

_4/ Mise en place d’opportunité d’affaires.
Isaiah Washington ne s’arrête pas là. Il se mobilise pour créer des opportunités d’affaire et d’emploi pour la Sierra Leone. En effet, il s’est en rendu en Sierra Leone dans le cadre d’une mission de Corporate Council on Africa (CCA) pour explorer les opportunités de commerce et d’investissement avec les États-Unis.
CCA et ses partenaires en Sierra Leone ont tenu cinq jours de réunions de haut niveau, y compris des séances avec des ministres. L’objectif est d’étudier toutes les opportunités d’affaires dans les transports et les télécommunications, les mines minières, l’énergie, le pouvoir et dans le secteur de la santé.
Petit rappel : CCA est une organisation composée d’environ 200 entreprises américaines dédiées au renforcement des relations commerciales entre les États-Unis et l’Afrique.

  • DON CHEADLE

Très touché par le génocide au Darfour de 1994, qui a coûté la vie à plus de 800 000 personnes innocentes au Rwanda. Don cheadle créé un organisme non lucratif Ante Up for Africa avec Annie Duke et Norman Epstein pour apporter une aide humanitaire en Afrique. Plus concrètement, il recueille de l’argent pour aider les Africains dans le besoin.
Suite à ses actions liées au génocide au Darfour, il a reçu le prix humanitaire BET de l’année 2007 et le Prix Summit Peace par les lauréats du prix Nobel de la paix à Rome avec George Clooney pour son service au peuple du Darfour et au Rwanda.
Le facebook de l’association : https://www.facebook.com/pg/anteupforafrica/

  • BLAIR UNDERWOOD

Blair Underwood fait partie de l’association Artists for a New South Africa. C’est une organisation à but non lucratif, qui s’emploie à soutenir diverses initiatives en matière de droits de l’homme en Afrique du Sud.
Créée en 1989 par un groupe d’artistes dont Danny Glover, Alfre Woodard, Mary Steenburgen, Blair Underwood, Robert Guillaume et Roderick Spencer, ANSA a lancé ses efforts sous le nom d’Artistes pour une Afrique du Sud libre, leur mission étant la fin de l’apartheid et la La recherche de la démocratie et de la liberté en Afrique du Sud.
Le programme de l’organisation est de :
 _Fournir des services et des ressources aux enfants en difficulté, dont beaucoup sont des orphelins du SIDA.
_Lutter contre le VIH / sida en Afrique du Sud en sensibilisant les jeunes d’avoir des rapports protégés.
 _Ils ont permit à 150 enfants malades d’avoir accès aux soins.
_De nombreuses célébrités comme Forrest Whitaker, Chris Rock, Anthony Anderson, Chris Rock, Erykah Badu, Holly Robinson Peete-, Jamal Warner Malcolm-Rodney Peete et Samuel L. Jackson ont apporté leurs soutiens.

  • JHON LEGEND

En 2007, le chanteur Jhon Legend a fondé une organisation à but non lucratif, qui se nomme Show Me. Le but de son association est de lutter contre la pauvreté en en permettant l’égalité des chances grâce à l’éducation
En Afrique, Show Me fournit de l’eau potable, des soins de santé, l’éducation et d’autres outils de base pour sortir les africains de la pauvreté.
Jhon encourage ses fans à donner des fonds en vue d’améliorer les conditions de vie et les perspectives des victimes de l’extrême pauvreté en Mbola, en Tanzanie.

  • ALICIA KEYS

Alicia keys est une artiste et activiste très engagé contre le sida pendant plus de 12 ans. Elle est l’ambassadrice de l’organisme Keep A Child Alive, qui propose des soins aux personnes touchées par le VIH / SIDA en Afrique et en Inde. L’organisme supporte les orphelins et les familles touchés par la maladie.
Le site de sa fondation : http://keepachildalive.org/about-us/alicia-keys/
Très concerné par le sujet, Alicia Keys a voyagé dans des pays comme l’Ouganda, le Kenya et l’Afrique du Sud. Dans ces divers pays, elle a parlé aux adolescents et aux jeunes adultes qui ont perdu leurs parents à cause du sida.
Elle a aussi été le directeur musical du gala de charité Keep A Child Alive 2006 et a offert un concert privé en tant que prix en vente aux enchères pour bénéficier de l’organisme de bienfaisance.

  • AKON

Très philanthrope, Akon a lancé la Fondation Konfidence, une organisation à but non lucratif. Cet organisme a pour objectif de sensibiliser le public aux conditions de vie difficile en Afrique.
Leurs actions se manifestent par:
_La fourniture aux jeunes défavorisés d’avoir accès à l’apprentissage.
_Proposer des environnements de loisirs équipés de la technologie moderne, du matériel éducatif, des ressources récréatives.
_Assurer l’accès à la santé et des services de bien-être.

Akon a aussi un projet ambitieux de permettre à l’Afrique d’avoir accès à l’électricité. C’est un acte à féliciter.

  • DENZEL WASHINGTON

Denzel Washington soutient le Fonds Nelson Mandela pour les enfants où il est membre à vie de fondateur.
En 2006, il a fait don de 1 million $ pour sauver les enfants, un organisme de bienfaisance basée à Los Angeles qui se soucie des orphelins en Afrique, où il est le président d’honneur et où Angela Bassett siège au conseil d’administration de l’Afrique.

Voilà, 9 exemples de célébrités afro-américaines, qui luttent au quotidien grâce à leurs fondations d’aider l’Afrique. Si vous avez la chance d’être bien dans votre vie, n’oublier pas qu’il faut s’entraider les uns les autres. Partout dans le monde, des millions de personnes souffrent. Trouver une cause, qui permettra de sauver la vie d’une personne. Comme on dit : « quiconque sauve une vie, sauve l’humanité. »


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire