Purifier les eaux contaminées : enjeu et solutions alternatives

Afroculture.net
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
Dans au moins dix communautés Ogoni, où l’eau potable est contaminée avec des niveaux élevés d’hydrocarbures, la santé publique est sérieusement menacée
Beaucoup de pays du monde doivent faire face à un problème majeur de pollution des eaux. L’industrie minière, les fabricants de produits chimiques, l’utilisation de produits toxiques et  le non-respect de l’environnement sont responsables de cet état de fait. Chacun a sa part de responsabilité. La purification des eaux contaminées est un enjeu majeur dans notre société. De nombreux chercheurs se battent au quotidien pour trouver des solutions plus écologiques et économiques. En effet, dans les pays en voie de développement, les méthodes de purification des eaux coûtent extrêmement chères. Les pays en voie de développement doivent trouver de nouvelles méthodes,qui s’adaptent à leur besoin. 
Purifier les eaux contaminées : enjeu et solutions alternatives

Les endroits les plus pollués du monde. 

eau-afrique 

  • 1/ Agbogbloshie, Ghana * ( les déchets électroniques pc, ordinateurs, téléphones font du Ghana la poubelle du monde)
  • 2/ Chernobyl, Ukraine ( avril 1986, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl est responsable de cette situation alarmante)
  • 3/ Citarum River, Indonésie ( l’utilisation du citarum qui a de l’aluminium, du fer et du manganèse polluent l’eau)
  • 4/  Dzershinsk, Russie  ( l’industrie chimique soviétique et ses nombreux déchets toxiques s’infiltrent dans l’eau)
  • 5/ Hazaribagh, Bangladesh ( les produits toxiques polluent l’eau des rivières)
  • 6/ Kabwe, Zambie*   (les mine de plomb et de zinc ont pollué les eaux.)
  • 7/ Kalimantan, Indonésie ( le dégât de l’industrie aurifère a contaminé les eaux)
  • 8/ Matanza Riachuelo, Argentine (les fabricant de produits chimiques rejettent les déchets dans les rivières.)
  • 9/ Delta du Niger, Nigeria * (l’industrie pétrolière est la cause de la contamination des eaux.)
  • 10/ Norilsk, Russie ( l’industrie minière avec le cuivre, le nickel, le dioxyde de souffre polluent les eaux.)

On remarque que 3 pays africains le Ghana, Zambie et le Nigeria sont au top de ce classement. C’est vraiment désolant cette situation. Il est temps de prendre en main son destin, en misant sur la recherche, pour sauver notre planète.
 

Purification des eaux contaminées : enjeu et solutions alternatives.

 La purification des eaux contaminées est un véritable enjeu pour le monde entier. Les entreprises pétrolières, minières ou chimiques doivent faire un effort considérable pour financer la recherche, pour trouver des solutions alternatives, pour protéger la planète.  Il est clair que ces différents domaines sont très rentables. Mais à quoi ça sert d’être riche, si tout autour de nous tout est sale, pollué, et que des gens meurent par notre faute. Vous trouverez ci-dessus différentes solutions proposées par des chercheurs pour améliorer la vie de ces concitoyens et sauver notre environnement.
 

  • Solution 1 :  purifier les eaux en utilisant le Moringa Oleifera

Eau potable Moringa Oleifera                                         
Arbre de Moringa OleiferaDans mon article sur le Moringa Oleifera, plante traditionnelle miracle, je parlais des bienfaits du Moringa pour l’homme, les animaux et la planète. En effet, le Moringa est un arbre tropical, de la famille des Moringaceas, qui se trouve dans les régions subtropicales d’Asie du Sud-Est, d’Afrique, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud et du Moyen-Orient. Il existe plus 13 espèces de Moringa dans le monde.
Concernant, la pollution, le Moringa est utilisé pour purifier les eaux. Les graines broyées de l’arbre du Moringa Oleifera peuvent être utilisées pour purifier l’eau dans les zones rurales. Elles permettent d’éliminer 90-99 % des impuretés et microbes de l’eau contaminée.
Exemple ci-dessous montre de l’eau sale purifiée par le Moringa :
Purification de l'eau avec Moringa Oleifera
1. Eau sale / 2. eau se purifie/3.Après 1 heure, eau est propre
L’avantage du Moringa est qu’elle est peu coûteuse. C’est une méthode très simple, qui permet de purifier l’eau des rivières. Elle permet  ainsi, de remplacer les produits chimiques ( le sulfate d’aluminium), qui sont dangereux pour l’homme et l’environnement.  De plus, le moringa diminue la pollution de l’eau et les bactéries nocives.
Quelle est la méthode pour purifier l’eau avec les graines de Moringa ?
Purifier eau
 N’hésitez pas à planter et utiliser cette plante. Elle a énormément de bienfait pour l’homme, les animaux, l’eau et lutte contre la malnutrition.
 

  • Solution 2 : purifier les eaux en utilisant de la coriandre.

cilantro - coriandre purifie eau
Dans les plats mexicains, asiatiques, la coriandre est une plante couramment utilisées. Cette plante est très savoureuse, mais elle permet aussi de purifier les eaux. Dans les méthodes traditionnels de purification des eaux, on utilise le charbon actif. Mais pour beaucoup de pays en voie de développement, cette technique est extrêmement coûteuse. Suite aux différents problèmes sur l’environnement, on recherche des solutions économiques, écologiques et très peu coûteuses.
L’équipe de recherche du scientifique Douglas Schauer de Ivy Tech Community College, en Indiana et ceux de l’Université polytechnique de Francisco I, au Mexique, ont mit leurs expertises en commun pour trouver des moyens peu coûteux, qui serviraient à filtrer l’eau, dans la région de Tule Valley, près de la ville de Mexico. A travers leurs études, ils ont découvert que la coriandre est une plante qui permet d’absorber les métaux lourds présents dans l’eau contaminée.
Les métaux lourds tels que le nickel et le plomb polluent les eaux de la vallée de Mexico. Ces métaux s’infiltrent dans l’eau. Les agriculteurs utilisent la même eau pour irriguer les cultures. Tous ces déchets se retrouvent , ensuite, dans nos aliments et sont la source de graves problèmes neurologiques chez l’homme. D’habitude, on traite les eaux avec du charbon actif, mais cette méthode classique est chère pour les habitants de cette région.
L’équipe de recherche poursuit leurs études. Ils testent différents échantillons de plantes telles que  le persil, cactus à fleur, etc. Les chercheurs se rendent vite compte que la coriandre est un matériau bio absorbant très efficace. Schauer explique que. :” la coriandre pousse de façon sauvage en grandes quantités dans les pays qui ont des problèmes avec la pollution de l’eau, etc.”
Les avantages de la Coriandre :

  • peu coûteux
  • biosorbant
  • facilement disponible pour de nombreux pays en voie de développement
  • facile à cultiver à la maison et dans la nature
  • une architecture de paroi incroyable
  • plus efficace que les méthodes classiques de purification des eaux.

En effet, la coriandre pousse de façon sauvage dans les pays du tiers-monde. C’est une plante très facile à cultiver chez soi ou dans la nature. Son véritable succès vient du fait que l’architecture de ses parois cellulaires externes est idéale pour absorber des métaux lourds tels que le plomb ou le nickel. Ces matériaux 100 % naturels (microbes ou plantes) comprennent à la fois l’absorption et l’adsorption aux métaux lourds. Les résultats des expériences ont démontré que la coriandre était largement plus efficace que les méthodes classiques. D’autres plantes telles que le pissenlit, le persil,  le culantro ont des caractéristiques similaires.  Ils ont des qualités de biosorbant.
Quel est la méthode pour purifier l’eau avec la coriandre ?
1. Procédé de purification
Selon la méthode de filtrage de la coriandre, on broie la coriandre vers le haut, ensuite on le passe à l’eau à l’aide d’un tube. Tous ceci permet à l’eau propre de couler à l’extrémité opposée du tube. 
2. Séchage de la coriandre
La seconde méthode consiste à sécher la coriandre et le mettre dans des sachets de thé. Ces sachets de thé sont ensuite placés dans une cruche d’eau, dans le but d’absorber certains métaux toxiques.
« C’est quelque chose qu’ils ont déjà, là-bas, il faut un minimum de traitement, et c’est juste une question de prendre les plantes et les faire sécher sur une roche au soleil pendant quelques jours », dit Schauer.
Suite au succès de la coriandre sur des métaux lourds tels que le nickel et le plomb, les chercheurs étudient activement la façon dans la coriandre peut enlever des métaux lourds comme le mercure et l’arsenic. ” Nous devons nous pencher sur des mélanges de métaux pour voir si la coriandre tire uniformément sur tous les métaux.”, dit Schauer.
Combien de coriandres faudrait-il pour nettoyer l’eau ?
Schauer dit ” une poignée de coriandres sera suffisant pour nettoyer une cruche pleine d’eau fortement contaminée avec du plomb.” Les chercheurs ont présenté leurs conclusions lors de la réunion nationale de l’American Chemical Society. Voir dans cet article TIME.com !
 

  • Solution 3 : les peaux de bananes purifient les eaux contaminées.

 
banana peels - peau de banane -nettoie eau -purify water
Depuis fort longtemps, la peau de banane est utilisée dans notre quotidien pour ses bienfaits. En effet, la peau de banane est bonne pour la peau, sert pour nettoyer le cuir et polir les chaussures et l’argent, utilisée comme remède traditionnel contre les verrues et on peut faire du vin avec.
Dans la revue de l’American Chemical Society, des chercheurs affirment, que la peau de banane est très efficace pour purifier les eaux contaminées.  Ils précisent que hacher la peau de banane est plus performant que les autres matériaux de purification classiques.
Gustavo Gastro et ses collègues parlent des effets dévastateurs de l’exploitation minière sur l’environnement.Les métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le cuivre ont des effets néfastes sur la santé des hommes et sur la planète.  Comme Douglas Schauer et ses collègues de Mexico, Gustavo Gastro affirme que les méthodes classiques sont trop coûteuses et certaines substances utilisées sont toxiques.
En se basant sur des travaux antérieurs, les chercheurs ont observé que les coques d’arachide et les fibres de noix de coco sont capables d’éliminer les déchets et les toxines présents dans l’eau.  A travers cela, ils se sont demandés si la peau de la banane pouvait avoir cet effet purificateur.  Ils ont été surpris de découvrir que hacher la peau de banane peut éliminer le plomb et le cuivre.
Un appareil de purification en pelures de banane peut être utilisé jusqu’à 11 fois sans perdre ses propriétés de liaison de métal. , notent-ils. 
Les avantages de la peau de banane.

  • faible coût
  • on en trouve partout dans les grandes surfaces ou les magasins spécialisés.
  • 100 % bio (si on ne met pas de produit chimique à l’intérieur)
  • Elle est plus efficace que les appareils de filtrage qui existent déjà. Les pelures de banane sont extrêmement fibreuses. En les hachant, les pores absorbent les métaux.

Les chercheurs de l’institut des sciences, à Botucatu au Brésil, appuient les dires de Gustavo Gastro. Ils précisent que les peaux de banane peuvent surpasser les purificateurs conventionnels tels que la silice, l’oxyde d’aluminium et la cellulose.  L’équipe de l’institut des sciences se sont basés sur des travaux qui montrent que la canne à sucre, la pomme, les déchets de fibres de noix, les coques d’arachides peuvent nettoyer les déchets et les toxines dans l’eau. Tous ces matériaux naturels contiennent des produits chimiques qui ont une affinité pour les métaux.
Cette découverte fantastique pourrait amener à purifier l’eau à moindre coût, sans produit toxique.
 

  • Solution 4 : purifier les eaux pleines d’arsenic avec un mélange d’algues et de bactéries.

algae-beds-hotsprings-arsenic et algues extraire or
Dblue-green-algae01-100x100epuis longtemps, les scientifiques utilisaient des produits chimiques pour convertir l’arsenic. De ce fait, les scientifiques australiens ont inventé un filtre d’eau, qui permet de filtrer l’arsenic de l’eau potable. Le filtre fait appel à un mélange d’algues et de bactéries. L’algue et les bactéries convertissent l’arsenic sous une forme moins toxique, moins soluble et plus facile à extraire.  Ce procédé pourrait être très utile dans les pays en voie de développement, ou les eaux sont contaminées par l’arsenic.
Comment cela fonctionne ?
Les bactéries ont besoin d’une source constante de carbone pour rester en vie. Les algues rentrent ainsi en jeu, car elles permettent aux bactéries de rester en vie.  Lorsqu’ils sont exposés à la lumière du soleil, ils se développent et crée un flux régulier de carbone et l’oxygène nourrit les bactéries. À leur tour, les bactéries  se décomposent en matière organique et le dioxyde de carbone alimente les algues.
Les chercheurs poursuivent leurs études pour voir si ce filtre pouvait être une solution pratique pour les habitants.
Le combat continue, car l’empoisonnement à l’arsenic est un problème mondial, qui touche tous les pays. L’arsenic est très dangereux, elle peut provoquer le cancer, des problèmes intestinaux, des maladies cardiaques et la mort.
 

  • solution 5 : purifier l’eau contaminée par l’arsenic grâce à la fougère vittata Pteris.                                           

 Pteris vittata 1‘arsenic est un vrai problème de notre société.  Par exemple, au Bangladesh, en Inde,  plus de 3 000 personnes meurent à cause de la pollution de l’arsenic de l’eau potable. De nombreux scientifiques du monde se battent pour trouver des solutions pour purifier l’eau. Des scientifiques américains Mark Elless des systèmes Edenspace corporation à Dulles, en Virginie et leurs collègues ont découvert que la fougère vittata Pteris absorbent l’arsenic de l’eau contaminée.
 Pteris vittata est de la famille des pteridacae et a été identifiée comme accumulateur d’arsenic. Elle est robuste, a une croissance rapide.

Les avantages de la fougère Pteris vittata.

  • faible coût
  • plante dépolluante
  • absorbe l’arsenic et les métaux lourds dans les sols pollués

Dans leur dernière étude, publiée dans Environmental Science and Technology, Mark Elless et ses collègues ont étudié en détail les effets de leurs fougères. Le résultat est que les usines ont réduit la concentration d’arsenic de 200 microgrammes par litre d’eau, dans les 24 heures. Les chercheurs ont constaté que les mêmes plantes peuvent être utilisées à plusieurs reprises.
La phytofiltration est un procédé pas cher, qui permettrait d’éliminer l’arsenic dans l’eau. Les plantes sont très utiles pour réduire la concentration d’arsenic. En serrant la sève des plantes, elle enlève environ trois quarts de l’arsenic, qui peuvent être ensuite extraits à des fins industrielles. Les fougères peuvent être cultivées directement dans l’eau. Elles sont semblables aux systèmes des roseaux, utilisés pour éliminer les déchets organiques.
La phytoremédiation est un ensemble de techniques biologiques qui s’appuient sur la capacité de certaines plantes à tolérer la présence des polluants disponibles  dans les sols.
phytoremediation
 C’est une technologie intéressante,” dit Andrew Meharg, un spécialiste en arsenic absorption par les plantes à l’Université d’Aberdeen, en Écosse. Mais il pense que ce sera mieux adapté au nettoyage de l’eau à petite échelle dans les pays développés, plutôt que la purification de l’eau contaminée dans le monde en développement. 
Mais Meharg est moins optimisteIl souligne que les fougères ne peuvent pas être en mesure de faire face aux énormes volumes d’eau utilisés pour l’irrigation, et qu’un pays, comme le Bangladesh manque probablement d’infrastructure nécessaire pour maintenir ces installations de traitement.
En parallèle  nous pouvons parler du scientifique chinois Chen Tongbin, spécialiste des sols à la CAS (académie chinoise des sciences). Dès 1999, Chen Tongbin avait mit au point une solution pour remédier aux sols pollués. Ses découvertes sont utilisées, par exemple, dans le Hunan, à proximité des sites miniers qui ont causé de fortes pollutions aux sols cultivés. En 5 ans, les sols en question ont été purifiés grâce à la fougère. La fougère Pteris vittata L a réussit à dépolluer des sols avec des métaux lourds tels que l’ arsenic, nitrates, mercure, pesticides, en quelques saisons seulement.  Chen Tongbin et ses collègues ont perfectionné le traitement en intercalant des rangs de fougères et des rangs de cultures de rente. Plus précisément, ils cultivent une rangée de fougères entre chaque rangée de légumes. Rapidement, le sol a été dépollué. 
 On voit bien que la Chine, les Etats-Unis, Inde souffrent beaucoup à cause de la pollution à l’arsenic. Il faut continuer et développer des solutions de plus en plus efficaces pour protéger les populations et l’environnement.
 

  •  solution 6: purifier l’eau avec du filtre à sable bio.

L’eau propre et potable est un véritable casse tête pour certains pays en voie de développement. En effet, certaines régions n’ont pas accès à l’eau. Mettre en place des procédés peu coûteux, pratique, peuvent sauver la vie de milliers de personnes. Bien souvent, l’eau contaminée est responsable de beaucoup de maladies et amène dans le pire des cas à la mort.
Le filtre à sable bio est un processus étonnant et innovant, qui permet de purifier l’eau, en utilisant de la saleté. C’est un moyen très efficace pour fournir de l’eau potable pour la population. Ce filtre permet d’éliminer les maladies qui se baladent dans l’eau contaminée.

Comment se construit un filtre à sable bio ?
Les filtres sont construits dans un moule en fer. Ils commencent par une base en béton, qui forment le fond du filtre. ” Le centre du filtre est alors rempli avec des couches de différente taille, pierre concassée – à savoir deux couches de gravier et de sable fin, qui créent trois niveaux. L’eau est ensuite versée. Ce mélange à travers plusieurs couches, et au cours de trois semaines, une couche biologique se forme sur le dessus du filtre qui élimine 99 % des bactéries de l’eau qui le traverse. L’eau potable puis filtre lentement à travers les couches de bactéries naturellement formées et de sable à une vitesse d’environ un litre par minute, et sort potable. Ce qui est encore plus étonnant, c’est que ce filtre naturel peut durer 12 mois s’ils sont correctement entretenus. “, dit Peter Njodezka de la vie et le groupe de développement de l’eau au Cameroun (LWDGC).
Les avantages du filtre à sable bio :

  • peu coûteux
  • facile à construire
  • processus innovant
  • moyen efficace de fournir de l’eau potable dans les zones défavorisées.

 

filtres-sable-traitement-des-eaux-usées
filtres-sable-traitement-des-eaux-usées

 
 

III Comment purifier l’eau ?

 Si vous êtes dans le désert, en cas de sinistre, si vous vivez dans un endroit où l’accès à l’eau potable est défectueux, vous devez savoir comment purifier l’eau. Dans ces circonstances, vous ne pouvez pas vous permettre de boire de l’eau contaminée, pas propre et non-potable, car cela peut vous donnez des maladies. Et malheureusement dans le pire des cas, vous amenez à la mort. Voici une méthode de 1 à 4 étapes trouvée sur le site wiki how. 

Etape 1 Placez l'eau que vous souhaitez purifier dans une casserole - Purify-Water-Step-1 Etape 2 Faire bouillir l'eau pendant 15 à 20 minutes - Purify-Water-Step-2
1. Placez l’eau dans une casserole. Placez le pot sur la poêle et tourner la poêle à feu élevé. Lorsque l’eau bout, toutes les bactéries qui vivent dedans seront tuées, assurant ainsi que vous ne soyez pas malade quand vous buvez de l’eau. Si vous êtes dans le désert lorsque vous devez purifier votre eau,construire un feu pour faire bouillir votre pot. Si vous n’avez pas de pot, vous pouvez utiliser n’importe quel récipient qui est à l’épreuve du feu.
2. Observez les bulles.

 Les bulles signifient que l’eau est bouillante. 
Laissez chauffer pendant 5 minutes.
La chaleur tue les bactéries qui vivent dans l’eau. 
Faire bouillir l’eau pendant 15 à 20 minutes va tuer 99,9% de tous les organismes vivant dans l’eau. Il supprime également la plupart des produits chimiques en les vaporisant. Cependant, sachez que l’ébullition de l’eau ne sera pas éliminée les matières solides, les métaux ou les minéraux.
 
 

Etape 3 Retirez la casserole du feu - Purify-Water-Step-3 Etape 4 Laissez retomber l'eau -Purify-Water-Step
3. Retirez la casserole du feu.
 Faites preuve de prudence lors de la manipulation du pot et de l’eau, car ils sont très chaud.
Laissez l’eau et régler.Si vous laissez retomber ‘eau, tous les éléments dans l’eau va couler vers le bas naturellement, ce qui vous permet de boire de l’eau pure.

 De l’étape 2 à 4, vous pouvez  utiliser des comprimés de purification ( les personnes souffrant de la thyroïde, les femmes de plus de 50 et les femmes enceintes doivent consulter leur médecin traitant avant de prendre ses comprimés. Vous pouvez aussi utiliser un purificateur.
En conclusion, la purification de l’eau concerne tous les pays du monde. C’est un enjeu majeur pour la population et l’environnement. Les entreprises qui travaillant dans des domaines pollués, doivent absolument  investir dans la recherche pour prendre soin de l’environnement. Ils pourront ainsi travailler sans nuire aux biens êtres d’autrui. Et tout le monde sera content. 

N’hésitez pas à lire aussi notre article sur la ruée vers les terres rares : enjeux, solutions alternatives, Afrique
Toutes les personnes qui testeront ces différentes solutions. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences sur la coriandre, la peau de banane, les algues, le moringa, etc.

  •  
  •  
Afroculture.net

Un commentaire

Leave a Response / laissez un commentaire