NBA : indigné, Lebron James réclame justice pour Jacob Blake

Afroculture.net
  •  
  • 302
  •  

NBA : indigné, Lebron James réclame justice pour Jacob Blake

Le basketteur de NBA, LeBron James est indigné concernant l’affaire Jacob Blake, un père de famille afro-américain, de 29 ans, qui a été criblé de balles par un policier blanc.

Mais que s’est-il passé ?

Après la mort de George Flyod, un autre homme noir innocent a encore été victime de violences policières. En effet, le dimanche 23 août 2020, un conflit domestique a éclaté dans une maison voisine entre deux femmes à Kenosha, dans le Wisconsin. Jacob Blake, un père de famille de 29 ans, intervient pour aider et arrêter la dispute entre les femmes pour pas que ça dégénère. Les voisins appellent la police. Mais une scène surréaliste va se produire en plein jours, devant plusieurs témoins. Un d’entre eux va filmer la scène.

Qu’est-ce qu’on voit dans la vidéo ?

Dans une vidéo virale sur Internet, on voit Jacob Blake marcher vers sa voiture, alors qu’il est poursuivi par trois officiers de police blancs. Lorsqu’il ouvre la porte et se penche. Un des policiers lui tire le t-shirt. Et il le crible de balles devant ses enfants, qui étaient à l’intérieur de la voiture. C’est une scène surréaliste et horrible à regarder. Il faut préciser que le père de famille ne portait aucune arme sur lui. Blake s’effondre sur le coup. Ses enfants sont en pleures et traumatisés, car ils observent un officier de police blanc tirer dans le dos de leurs papas, alors qu’il n’a commis aucun délit. Dans un état grave, la victime est transportée d’urgence par avion à l’hôpital Froedtert de Milwaukee. Pendant que les policiers responsables des tirs sont juste suspendus.

Indignation sur les réseaux sociaux et dans la communauté afro-américaine.

Dimanche soir, Lebron James prend la parole et tweete :

“Et vous vous demandez pourquoi nous disons ce que nous disons sur la police !!” «Quelqu’un s’il vous plaît dites-moi WTF est-ce ??? !!! Exactement un autre homme noir ciblé. C’est si faux et si triste !! Sentez-vous tellement désolé pour lui, sa famille et NOTRE GENS !! Nous voulons la JUSTICE. »

Lundi soir, il s’exprime encore sa tristesse sur l’affaire Blake en disant :

« Si vous êtes assis ici en me disant qu’il n’y avait aucun moyen de maîtriser ce monsieur ou de le détenir avant les coups de feu, alors vous êtes assis ici et vous mentez non seulement à moi, mais vous mentez à tout le monde. Afro-américains, tous les Noirs de la communauté parce que nous le voyons encore et encore

 « Si vous regardez la vidéo, il y a eu plusieurs moments où, s’ils le voulaient, ils auraient pu l’attaquer. Ils auraient pu l’attraper. Ils auraient pu le faire.

« Pourquoi doit-il toujours arriver à un point où nous voyons les armes tirer ? Sa famille est là, les enfants sont là, c’est en plein jour… C’est juste, très franchement, c’est juste f-ked dans notre communauté. “

 

Le basketteur Los Angeles Lakers poursuit en expliquant que la communauté noire est fatiguée et apeurée de cette injustice. Et il témoigne ces condoléances pour la famille de Blake.

James déclare :

« Les gens sont fatigués de m’entendre le dire, mais nous avons peur en tant que Noirs d’Amérique »

« Hommes noirs, femmes noires, enfants noirs, nous sommes terrifiés. Parce que tu ne sais pas. Tu n’as aucune idée.

« Vous ne savez pas comment ce flic ce jour-là a quitté la maison. Vous ne savez pas s’il s’est réveillé du bon côté du lit. Vous ne savez pas s’il s’est réveillé du mauvais côté du lit. Vous ne savez pas s’il a eu une dispute à la maison avec un autre significatif, si l’un de ses enfants lui a dit quelque chose de fou et qu’il a quitté la maison en train de fumer. Ou peut-être qu’il a juste quitté la maison en disant qu’aujourd’hui allait être la fin pour l’un de ces noirs.

« C’est ce que l’on ressent. C’est ce que ça fait. Ça fait juste mal. Ça fait mal. C’est juste par la grâce de Dieu qu’il vit encore. Comme sept coups, à bout portant et il est toujours en vie ? C’est par la grâce de Dieu là-bas.

« Mes prières vont à cette famille et à cette communauté, mais je n’ai rien de gentil à dire à propos de ces flics. Du tout.”

Le basketteur souligne l’importance de parler des violences policières. Et qu’il ne faut pas cesser de dénoncer les injustices.

” C’est ce dont nous parlons. Et c’est ce dont nous allons continuer à parler. Avoir deux garçons à moi, et moi étant un Afro-américain en Amérique, et voir ce qui continue à se passer avec la brutalité politique envers mon genre, continuez à voir ce qui se passe avec l’injustice – c’est très troublant. C’est très troublant », a expliqué James.

 


  •  
  • 302
  •  
  • 302
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire