Khadija Sambe : la première surfeuse sénégalaise | Histoire Inspirante

Afroculture.net
  •  
  • 321
  •  

Khadija Sambe : la première surfeuse sénégalaise | Histoire Inspirante

Khadija Samba est une femme inspirante. Elle montre que dans la vie, il faut se battre pour réaliser ses rêves. Et que la persévérance et le travail paie un jour.

 

Qui est cette jeune femme exceptionnelle ?

Khadija vient d’un village de pêcheurs. Elle est originaire de Ngor, une île de surfeur près de Dakar. Très jeune, elle se passionne pour le surf et se demande pourquoi il n’ y a pas assez de filles dans ce sport.

Sur France Info, elle déclare :

“Souvent, je passais avec mon kayak à côté des surfeurs. Je voyais tous ces surfeurs et je me disais Mais où sont les filles qui surfent ?'”

En écoutant son cœur, dès l’âge de 13 ans, elle part en cachette à la plage pour surfer et affronter les vagues. Tous les jours, elle travaille sans relâche et se perfectionne dans sa passion.

Elle fait abstraction au regard des gens, aux coutumes et à la société. Car bien souvent, en Afrique, les femmes sont censées être à la maison et le sport est réservé aux hommes. Khadija croit en elle et veut être surfeuse. Elle se lance malgré les doutes de sa famille et de sa communauté. Elle se sent épanouit quand elle surfe. Lorsqu’elle est dans l’eau, elle est dans un monde magnifique, où tous ces problèmes ont disparu.

Elle explique :

“Quand tu es dans l’eau, tu oublies tous tes problèmes. Tu penses que tu es dans un autre monde, dans un endroit extraordinaire.”

Elle passe son adolescence à surfer avec ses oncles et ses cousins.

Vivre de sa passion.

Elle travaille très dur. Et petit à petit, elle arrive à s’imposer dans ce milieu sportif, bien souvent réservé aux hommes.

Ses efforts payent. Elle est devenue aujourd’hui la première surfeuse sénégalaise professionnelle.

C’est une belle victoire et un exemple d’espoir pour tous ceux qui ont des rêves.

Création d’une école de surf au Sénégal

Son ambition ne s’arrête pas là. Khadija fonde une école de surf pour les filles de Dakar, grâce à l’aide de Rhonda Harper, la fondatrice de « Black girls surf ».

Qui est Rhonda Harper ?

Rhonda Harper a créé Black Girls Surf, une association qui vise une meilleure représentation des femmes noires dans le sport. Elle forme en parallèle des femmes noires à devenir des surfeuses professionnelles.

Khadija et Rhonda Harper

Objectif : les Jeux olympiques

Khadija & Rhonda recrutent dans leur école, d’autres femmes africaines, qui rêvent de devenir surfeuses. Leurs objectifs est de se présenter aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

Crédit photo :

  • Khadija Samba


  •  
  • 321
  •  
  • 321
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire