George Flyod : des milliers de personnes noir et blanc marchent ensemble pour la justice et le vivre ensemble

Afroculture.net
Share
  •  
  •  
  • 19
  •  

George Flyod : des milliers de personnes noir et blanc marchent ensemble pour la justice et le vivre ensemble.

Lorsqu’on est noir dans le monde, on a 20 fois plus de chance d’être contrôles par la police. On doit faire face au racisme et à la précarité en matière d’emploi et de logement tout au long de sa vie. On est souvent victimes de préjugés et il faut se battre 10 fois plus que les autres pour être accepté. En raison de la couleur de sa peau, on est souvent confronté à la discrimination et au harcèlement à caractère raciste. Les préjugés, les insultes racistes, les cris de singe, les stéréotypes, le manque de représentation à la télé ou dans les médias, chaque personne de couleur sait ce que ça fait de se sentir incompris et rejeter juste parce qu’on est différent des autres. Beaucoup d’entre nous se demandant dans leur cœur :

‘Est-ce anormal d’être noir dans ce monde ?’Qu’avons-nous fait pour mériter tout ça ? Et c’est dans cette complexité, que le vivre ensemble devient difficile. Car on se sent rejeter.

 Aux Etats-Unis, de nombreuses personnes de couleurs ne se sentent pas en sécurité. Ils ont peur en permanence. Ils comprennent très vite que les noirs n’ont pas les mêmes droits que les autres à cause de la couleur de leur peau. L’injustice est omniprésente. Des mouvements comme Black Lives Matter soulignent les inégalités et dénoncent les abus que le peuple noir subisse au quotidien. Et ils sont fatigués et épuisés d’être sans cesse stigmatisés.

 

Le réveil des consciences.

La mort tragique de George Flyod a été un électrochoc pour des milliers de personnes dans le monde. Elle a réveillé les consciences et a mis en lumière une réalité sombre de notre histoire, où selon la couleur de la peau d’une personne, la justice n’est pas la même.

La vidéo de la mort de Flyod est difficile à regarder. On ressent sa peine et son désespoir. On ne comprend pas pourquoi le policier Chauvin s’est agenouillé sur le cou de ce pauvre homme ? Comment a t-il pu rester si froid et stoïque face aux supplications de George qui lui suppliait de lui épargner sa vie.

« Je ne peux pas respirer ! », ce sont les derniers mots de la victime.

On est tous conscient que cet homme, et d’autres avant lui, n’auraient jamais du mourir. Ces crimes racistes ont volé à ces pauvres gens leurs rêves, leurs futurs et leurs espoirs. Et pourquoi tout ça ? Pourquoi ils sont morts ?

Ils ont perdu leurs vies injustement, car certaines personnes ont peur des différences. Les gens racistes oublient que chaque vie est importante sur la terre. Et que Dieu a crée chaque homme à son image. Alors pourquoi le racisme existe-t-il toujours en 2020 ? Pourquoi le vivre ensemble ne peut pas vaincre la haine raciale ?

Être une personne de couleur, d’origine, de religions ou de nationalité différente n’est pas facile dans le monde. Vous êtes sans cesse victime de discriminations injustes, de moqueries et vous devez faire face au racisme. Et ce n’est pas juste. On parle souvent d’égalité des chances, de diversité, de black blanc, beurre. Mais la réalité n’est pas toujours rose.

 

Les marches de l’espoir pour plus de justice et de tolérance qu’importe la couleur de sa peau.

Mais dans toute cette obscurité, nous sommes touchés lorsqu’on observe des personnes de différentes couleurs (blanc, noir, jaune, rouge) et origines marchés ensemble à l’unisson pour demander plus de justice et lutter contre les violences policières.

Je rends grâce à Dieu quand je vois le rêve de Martin Luther King se réaliser pendant ses manifestations pacifiques multiculturelles dans le monde.

Aux Etats-Unis, à Londres, Berlin et dans d’autres pays, des merveilleuses personnes bienveillantes marchent pour plus de justice et d’équité. Ils mettent de côté leurs différences pour une cause plus noble et témoigner que la seule race qui existe, c’est la race humaine.

Des milliers d’habitants de la terre marchent le point levé, d’autres posent le genou sur le sol, d’autres chantent ou se recueillent  en l’hommage à George Flyod et à toutes les victimes innocentes de la haine raciale. Avec des pancartes marquées, «Je ne peux pas respirer », « Pas de justice, pas de paix », ils organisent des marches pour « le vivre ensemble »dans de nombreuses villes. Et ils crient haut et fort que toutes les vies comptent.

  • Etats-Unis

  • Londres

  • Berlin

 

  • TORONTO

 

On ne peut qu’espérer que le message passe. Et que les racistes comprennent, que nous ne formons qu’un. Et qu’il faut arrêter de rejeter les autres parcequ’ils sont différents. Nous n’avons pas le même nombre de cheveux, la même intelligence, chaque être humain sur terre est né différent. Et c’est ça qui fait à la fois notre beauté et notre particularité. Que Dieu bénisse chacun d’entres vous et qu’ils nous apportent plus de tolérance, de bonté et de sagesse.

  • 19
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire