Reportage photo de la ruée vers l’or au Sénégal : Laeila Adjovi

Afroculture.net
Share
  •  
  •  
  •  
  •  


 Reportage photo de la ruée vers l’or au Sénégal : Laeila Adjovi
Reportage photo de la ruée vers l'or au Sénégal: Laeila AdjoviLaeila Adjovi vous propose un reportage photo sur la ruée vers l’or au Sénégal. Photojournaliste autodidacte, d’origine franco-béninoise, adepte d’une photographie documentaire, elle témoigne à travers ces photos du quotidien de milliers de chercheurs d’or.

 Crédit photo : Laeila Adjovi

Ruée vers l'or au Sénégal + Laeila Adjovi
À 15 ans, Boroma Kangara plonge, creuse et renvoie les pierres dans la galerie
Ruée vers l'or au Sénégal
À 13 ans, Boroma Dembélé a quitté son village pour chercher de l’or.
site de diabougou
Sur le site de Diabougou, un minier creuse une galerie
Ruée vers l'or au Sénégal + Laeila Adjovi
Fatoumata-keita a 12 ans. Elle tire sur la corde pour ramener les pierres du fond du dama.

 

Campement de mineurs dans la ville originel de Diabougou
Campement de mineurs dans la ville originel de Diabougou.
Lavement des pierres ramenées du fond du dama
Lavement des pierres ramenées du fond du dama.
Ruée vers l'or au Sénégal + Laeila Adjovi
Les galeries sont très profonds. Ils vont jusqu’à 20 ou 30 mètres de profondeur.
Ruée vers l'or au Sénégal + Laeila Adjovi
Le mercure empoisonne l’eau de la rivière. Les mineurs l’utilisent pour laver et traiter l’or.
Reportage photo de la ruée vers l'or au Sénégal: Laeila Adjovi
Dans le site minier de Dioura, le travail se termine à 17 heures.

Qu’en pensez-vous ?

  •  
  •  
Afroculture.net

3 commentaires

Leave a Response / laissez un commentaire