Anthony Madu : à 11 ans, le danseur de ballet nigérian décroche une bourse aux États-Unis en dansant sous la pluie de Lagos

Afroculture.net
  •  
  • 1.7K
  •  

Anthony Madu : à 11 ans, le danseur de ballet nigérian décroche une bourse aux États-Unis en dansant sous la pluie de Lagos.

La vidéo virale du jeune Anthony Mmesoma Madu a changé sa vie. L’American Ballet Theatre de New York a été impressionné par le talent du jeune prodige nigérian de 11 ans, pieds nus, dansant sur la pluie de Lagos au Nigeria.

Cynthia Harvey, la directrice artistique de l’école de danse de l’ABT l’a contacté pour lui offrir une bourse d’étude aux Etats-Unis dans leur école prestigieuse. Ils ont mis en place une formation virtuelle, qu’il a commencée cet été. Et l’année prochaine, notre jeune danseur de ballet va partir aux Etats Unis pour se perfectionner et vivre son rêve de devenir danseur étoile.

« Un enfant qui fait preuve d’autant de dévouement, mérite qu’on l’aide. S’il y a une chose que le monde nous a appris, c’est que nous avons tous beaucoup à apprendre les uns des autres. Offrir des opportunités à Daniel  (le professeur) et Anthony est la bonne chose à faire, a déclaré Cynthia Harvey. »

Reconnaissant et enthousiaste, Anthony est très fier de cette magnifique opportunité.

“Je suis très, très surpris et très très heureux. Je suis surpris parce que nous ne pensions pas que cette vidéo allait faire le buzz, C’est Dieu qui l’a rendu virale et je remercie Dieu pour ça”.

“Quand j’ai reçu l’appel m’annonçant que j’avais remporté une bourse d’études aux États-Unis en 2021, j’étais très, très heureux. Je me suis dit : “C’est ce que Dieu peut faire ? Le ballet n’est pas une petite affaire. C’est difficile à maîtriser, mais si vous faites des efforts, vous pouvez l’apprendre. Je suis très content”.

 

Changement de vie grâce à sa vidéo de danse.

L’école de danse de Lagos a partagé sur Instagram, une vidéo du jeune danseur de ballet, Anthony Masu. Pied nu,  il danse sous la pluie sans public et sans toit dans une rue boueuse de Lagos au Nigeria. Sans musique, il danse et brise les clichés et les stéréotypes sur la danse classique. C’est un pur moment de poésie. Ce jeune garçon de 11 ans témoigne à travers sa passion, que le ballet n’est pas que réservé aux filles. .

Cette vidéo artistique est devenue virale sur les réseaux sociaux en atteignant 20 millions de vues. Le visage d’Anthony est connu du monde entier.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

FACTS ABOUT OUR PROGRAM. Behind those fanciful in class beauty and costumes are lots and lots of backstage hard work. With very little or no resources our kids are training to be the best they can. This is not to bring down anyone but to show their high level of dedication and committments to our program. Who wouldn’t be proud of them? What teacher wouldn’t pray for students who shows/comes to class with so much desire to learn? Kids who are ready to dance with or without conditions. Imagine what more we could achieve if we have more?🙂 DMs for more information. #leapofdanceacademy #covid19 #donation #vocational #nigerianballetschool #travelingtutusincnigeria #danceacademy #danceeducation #weloveyou #growth #weloveourpartners #yeswecan #dancing #learning

Une publication partagée par Leap of Dance Academy (@leapofdanceacademy) le

L’histoire incroyable d’Anthony Masu

Lorsqu’il a regardé “Barbie in the 12 Dancing Princesses”, un dessin animé de 2006 sur 12 princesses qui partagent une passion pour la danse, Anthony a voulu devenir danseur étoile.

“Quand j’ai regardé le dessin animé, j’ai dit à ma mère que je voulais faire du ballet”, explique-t-il.

Issu d’un milieu modeste, il a commencé à apprendre la danse classique après s’être installé avec sa mère à Ojo, dans la banlieue de Lagos. Là-bas, ils ont rencontré Daniel Ajala. Anthony est un des 12 élèves de l’Académie Leap of Dance, fondée par le professeur de danse autodidacte Daniel Ajala Owoseni.  Owoseni a créé cette école, il y a trois ans. Danseur autodidacte, il enseigne gratuitement aux enfants son amour du ballet. Et souhaite changer les stéréotypes autour de la danse classique.

Malgré les difficultés, il travaille pour progresser.

“Quand j’ai commencé, je pensais que le ballet était facile à danser, je ne savais pas que c’était difficile. Mais j’ai continué à travailler dur… chaque fois qu’Ajala nous apprend quelque chose, je rentre chez moi pour m’entraîner et je reviens pour lui montrer”, a déclaré Madu.

Anthony Madu & Daniel Owoseni Ajala

Changer les stéréotypes 

Anthony déclare que ce style de danse n’est pas réservé qu’aux filles. Tous les jours, il a dû lutter contre des stéréotypes de genre. De nombreuses personnes ont tenté de le décourager en lui disant qu’il ne devait pas danser. Mais il va persévérer et s’accrocher.

Anthony a déclaré à la BBC :

« Là où j’habite, il n’y a pas de garçons qui dansent comme moi. Quand les gens me voient, ils disent que le ballet est fait pour les filles, parfois cela me décourage, mais je continue à travailler dur et à m’encourager”

“Je veux être différent”, a-t-il ajouté. “Être un danseur de ballet pour ne pas être la même chose avec d’autres qui veulent être médecins, avocats ou banquiers”.

Sa vidéo artistique va rencontrer un énorme succès. Grâce à la bourse qu’il a reçu, il va intégrer une grande école prestigieuse de danse aux USA. Il touche son rêve du bout des doigts.

“J’espère devenir un danseur de ballet professionnel et je veux que les gens sachent que le ballet peut exploser ici au Nigeria, , dit-il.


  •  
  • 1.7K
  •  
  • 1.7K
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire