Afroculture.net

Nourris toi de tes racines et prend en main ton futur !

Althea Gibson : première femme noire a gagné Roland-Garros

Afroculture.net
  •  
  •  
  •  

Althea Gibson : première femme noire a gagné Roland-Garros.

Contexte

En 1950, la ségrégation raciale n’était pas facile pour les personnes de couleurs. Grâce à son talent,  Althea Gibson a réussi malgré les barrières à s’imposer dans le monde du tennis.

Son enfance

  • Date de naissance : 25 août 1927 à Silver en Caroline du Sud

Althea Gibson est une joueuse de tennis américaine. Descendante d’esclaves, elle est née dans une ferme de coton. Ses parents sont métayers. Depuis toute petite, elle aime le sport. Elle s’entraînait à la boxe avec son père, au basket et au padel. Le padel (sport de raquettes sur un terrain plus petit que le tennis), est un sport qui lui a donné envie de faire du tennis.

« Tout a commencé quand on jouait au padel” 

Elle est repérée à l’âge de 12 ans par Buddy Walson, lorsqu’elle gagne son premier tournoi. Plus tard, elle va rejoindre leHarlem’s Cosmopolitan Tennis Club. Elle gagne 10 compétitions réservées aux Noirs et se fait vite remarquer par Hubert Eaton et Robert Johnson, qui veulent faire d’elle la première championne noire de tennis.

Mais à cause de sa couleur de peau, elle est interdite de jouer au tournoi de Forest Hills.

La lutte pour plus de justice dans le tennis

Le tournoi de Forest Hills est réservé au Blancs. Pour se donner une chance, elle écrit des lettres de candidature pour leur exprimer son envie de participer. Mais les barrières sont difficiles à franchir. Ces lettres sont automatiquement rejetées et perdues.

En 1950, la championne de tennis Alice Marble, décide de lui venir en aide. Elle écrit une lettre à l’American Lawn Tennis Magazine où elle leur demande de permettre aux personnes de couleurs de participer dans les tournois de tennis réservés au Blancs.

« Si Althea Gibson représente un défi pour la génération actuelle de joueuses, il n’est que juste qu’elles relèvent ce défi. L’entrée des Noirs dans le tennis national est tout autant inévitable que cela est déjà arrivé dans le base-ball, le football ou dans la boxe. […] Je pense qu’il est temps de faire face aux faits. Si le tennis est un jeu pour les femmes et les hommes, je pense qu’il est temps que nous agissions un peu plus comme des gens décents et moins comme des moralisateurs hypocrites. »

Le message d’Alice Marble est entendu. Et Gibson est autorisée à participer au tournoi de Forest Hills.

Une femme talentueuse et courageuse.

Malgré les difficultés et les insultes racistes, Althea est la première femme noire afro-américaine à remporter un titre du Grand Chelem à Roland-Garros en 1956 à la fois en simple et en double. Elle poursuit sa lancée en reportant aussi des compétitions à Wimbledon et à Forest Hills. Au cours de sa carrière, elle a gagné 11 tournois du Grand Chelem en simple, en double et en double mixte.

Hommage de Serena Williams

Après Althéa, Serena Williams est la première femme noire afro-américain à remporter un tournoi du Grand Chelem. Elle a rendu un hommage vibrant à Gibson qui l’a énormément inspirer dans sa carrière.

« Althea m’a donné du bonheur et la fierté d’être noire. (…) Elle a été pionnière pour tout le tennis, pas seulement le tennis féminin. ».


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags : Althea Gibson
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire