AfroCulture.net» » L’art Ndebele : une merveille sud-africaine

   
SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Abonnez-vous à notre newsletter !

L’art Ndebele : une merveille sud-africaine
octobre 1st, 2013 by Charlotte B




  • SumoMe



 L’art Ndebele est considéré comme un modèle d’ordre esthétique et architectural dans le monde.

 

L’art Ndebele : une merveille sud-africaine

 

 Qui sont les Ndebele ?

Ndebele Tribe in South Africa femme ndebele

Les Ndebele sont un peuple d’ethnie bantoue et font partie du groupe Nguni vivant en Afrique du Sud. Les Ngunies regroupent quatre ethnies bantoues qui sont les Zoulous, les Xhosa, les Swazi et les Ndebele.  Au  XVIe siècle, les Ndebele, peuples d’éleveurs, arrivent du Natal. Ils vont immigrer et s’installer dans le Nord-Est de l’Afrique du Sud, dans la région du transvaal appelé « KwaNdebele » (dialecte ndebele), non loin de Pretoria, au nord du pays Zoulou. Dans le peuple Ndebele, il y a quatre sous-tribus. Parmi ces sous-tribus, il y a les Manala et Ndzundza (20 000 personnes) vivant au Prétoria et dans la région de  Mpumalanga. Aujourd’hui, on retrouve les Ndebele au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Au 19e siècle, suite à deux nombreuses querelles dans le pays Zoulou, certains Ndebele seront chassés. Ils vont partir s’installer au Zimbabwe pour vivre en paix.

Autrefois, les Ndebele étaient des guerriers très puissants et possédaient de nombreuses terres. Pendant cinq ans, les Ndebele ont vaillamment combattu contre les Boers (armées de la Zuid Afrikaanse Republiek). La guerre intense entre les Boers et les Ndzundza, avec à sa tête, le chef Nyabela, était sans merci. Mais en 1883, ils perdaient la bataille. Malchanceux, ils ont été contraints d’abandonner leurs terres aux mains des Boers. Ils ont du aussi faire face aux pires châtiments imposés par les Boers. Les Boers forcèrent les Ndzundzas à devenir des serviteurs. Ils travaillaient les terres agricoles qu’ils possédaient auparavant pendant une durée de cinq ans.

 

Les caractéristiques de l’art Ndebele

 

 L’architecture Ndebele est considérée comme un modèle d’ordre esthétique et architectural dans le monde. L’art des Ndebele, à fortement, été influencé par leurs voisins Sothos. Elle mélange la peinture à l’architecture.

  • Une architecture haute en couleur, aux motifs géométriques

Chaque maison Ndebele est décorée avec des couleurs très vives, aux motifs géométriques. Les motifs colorés sont peints  à l’intérieur et l’extérieur des murs. Il y a une absence de représentation d’objets ou d’animaux sur les fresques murales des maisons Ndebele. Généralement, les motifs sont géométriques et non-figuratifs.

architecture ndebele-hut architecture ndebele architecture ndebele

 

  • Un travail créatif bien répartit entre les hommes et les femmes

 

La construction, l’œuvre des hommes

Les hommes ont pour mission de s’occuper de l’architecture de l’habitat et de sa construction. Les hommes s’occupent des tâches lourdes telles que la construction d’une charpente en bois ou la couverture de chaume d’herbe.

Les maisons des Ndebele sont construites avec de la boue séchée, des branches, l’argile, des troncs d’arbre et un mélange de bouses.

La notion d’espace est très importante dans la construction des maisons Ndebele. La maison Ndebele est  de forme rectangulaire et elle est bâtie au sein d’un ensemble clos d’habitations. Elle est constituée d’une partie couverte, d’une cour en façade et d’un mur d’enceinte.  Le modèle de maison de base est une cour rectangulaire, avec la maison principale se trouvant au centre. La pièce extérieure est réservée à la cuisine, le lavage et la socialisation.

Les hommes Ndebele, sont souvent des polygames. L’espace délimite aussi les différentes cours des épouses. Le territoire de chaque femme est très bien délimité avec une cour, maison et des pavillons.

La richesse des hommes Ndebele se voit à travers le nombre de bovin qu’ils possèdent. Seul un homme possédant plusieurs bovins pouvait se permettre de se marier.

Les motifs et les couleurs de l’art Ndebele peuvent vous dire si une femme est mariée, célibataire, a des enfants, mais aussi indiquent la région et la position sociale de cette dernière.

Maison Ndebele june2011debelehousepainting architectureNdebele art-ndebele_618443
young-ndebele-initiates-united-nations danceafrica-nbele

 

La peinture initiatique, l’œuvre des femmes

Par contre, les femmes s’occupent de peindre les façades des maisons et  les murs d’enceinte à l’aide de couleurs éclatantes.

Les femmes détiennent les connaissances et le savoir-faire des bijoux en perles, des peintures murales, mais aussi les objets rituels.

Les peintures murales expriment l’ identité du peuple Ndebele, les cérémonies de rites de passage et d’initiation, les prières, les valeurs et les sentiments. Par exemple, lors de la cérémonie de la circoncision, les jeunes garçons partent pendant trois mois dans les collines. Pendant, ce temps, leurs mères peignent les murs de la maison. On appelle cela le motif de la « lame de rasoir »

La peinture Ndebele est une peinture initiatique, car les femmes initient les jeunes filles à la peinture murale, aux confections des bijoux de perles et aux objets rituels. On voit bien là que les motifs Ndebele se transmettent de mère en fille.

Le style et les formes Ndebele sont un art abstrait.  Cet art exprime l’identité, les cérémonies de rites de passage et d’initiation,  l’appartenance au clan, les mariages du peuple Ndebele.

Comment peignent-elles les façades murales ?

  1. Tout d’abord, les femmes partagent les murs en sections.
  2. Elles font des lignes de craie en diagonale à travers chaque section.
  3. Ensuite, elles peignent le contour noir de chaque section.
  4. La peinture se fait à main levée.
  5. Ensuite, on remplit les contours noirs avec la couleur et les espaces blancs.
  6. La dernière étape consiste à repeindre ou retoucher les contours noirs.
blackoutlines ndebele les femmes ndebele peignent Peinture par les femmes ndebele Esther-Mahlangu
housepainting4 ndebele2 Artwork on a Ndebele house, South Africa.Ndebele Tribe Ndebele-House-Painting-South-Africa-1996
ndebele-painted-gateway Africa-30 tacoma_ndebele Iman-Nbele

 

  • Les femmes Ndebele ont un art diversifié

Comme je le précisais précédemment  l’art des femmes Ndebele ne s’arrête pas qu’à la peinture. En effet, les femmes Ndebeles confectionnent de magnifiques bijoux de perles, des vêtements très colorés et des objets de poterie rituels.

 

Les perles magiques des femmes Ndebele

Les femmes Ndebele sont réputées pour leur extrême habilité.  À travers le monde, elles sont connues comme les femmes qui portent des anneaux autour du cou, mais aussi pour leurs magnifiques bijoux de perles. Elles portent des parures, qui peuvent peser plus de 25 kg.

Le nombre de colliers en perles autour de leur cou correspond à la réputation de la santé sexuelle et la richesse de l’époux. L’activité de création de bijoux de perles, est une tâche traditionnelle.

Une fois que sa maison est construite, les femmes mariés portent cuivre et anneaux en laiton autour du cou, des bras et des jambes. Tous ceci, symbolise leur lien et la fidélité avec son époux.

Pour résumer, les femmes portaient des cercles de cou en herbe (appelée Isigolwani). Ceci était le cas pour les femmes dont les maris n’ont pas encore donné de maison ou pour celles en âge de se marier après la cérémonie d’initiation.

           Lorsque le mari meurt, les femmes enlèvent leurs anneaux. Chez les Ndebele, les anneaux ont un grand pouvoir rituel.

Aujourd’hui, cette coutume a changé. Les femmes ne sont plus obligées de porter ses colliers en permanence.

 

Des vêtements hauts en couleur

Les femmes Ndebele portent des vêtements très colorés. Après le mariage, elles portent des robes colorées et spectaculaires.

 De plus, elle porte aussi un tablier à cinq doigts  (appelée Ijogolo). Ce tablier exprime l’aboutissement du mariage, après que le premier enfant est né.

Tout au long de la durée de vie de la femme, les femmes mariés portent une couverture de mariage (appelée Nguba), qui est décorée de perles.

Les femmes mariés portent aussi un couvre-chef en ajoutant un bandeau en perle ou un bonnet tricoté. Tout en faisant des coiffant en perles (appelée Amacubi). Le couvre-chef exprime la soumission et le respect envers l’époux.

Si vous voyez une femme Ndebele avec de longues bandes de perles. Cela signifie que la femme a  atteint un statut élevé et que son fils est enfin devenu en homme en atteignant sa virilité.

traditionalNdebeleclothing

 Les objets rituels

Les femmes Ndebele confectionnent avec soin les objets de poterie rituels.

perle Ndebele bracelet en perles Ndebele NDEBELE-TWIST-BAND-1 serpentine ndebele
Parure des femmes Ndebele Femme Nbele Ndebele women in traditional attire attend inauguration of Jacob Zuma in Pretoria ndebele2 (1)
Ndebele Girls in Traditional Dress objet nbele Poupée Nbele Colliers Nbele
ndebele-beadwork-ndebeletribe portrait-ndebele-woman-united-nations-ndebeletribe ndebele-beadwork-on-blanket-june-hsieh-ndebeletribe beadleggings

 

 

Un art en constante évolution
  •    À l’époque

Les femmes Ndebele peignaient les murs avec les doigts. À partir de 1960, elles ont commencé à utiliser des plumes de poulets ou des brosses pour peindre.

À l’origine, elles utilisaient des pigments terreux et naturels pour peindre leurs fresques murales. Les pigments sont broyés et mélangés à du liquide pour créer une peinture. Les teintes étaient 100 % naturelles avec des couleurs ocre, brunes, blanc et noire. Toutes les figures étaient tracées à la main.

Avant, la taille, la direction, le motif  étaient plus importants que la couleur polychrome en esthétique des murs.

Elles peignaient dans des maisons sans eau et sans électricité.

  • De nos jours

On voit bien que l’art Ndebele s’est beaucoup modernisé par rapport à l’époque. Avec la découverte des peintures acryliques et vinyliques, les couleurs des motifs Ndebele sont devenues plus brillantes, colorés et éclatantes.

Les femmes Ndebele ne peignent plus avec les doigts. Mais, elles utilisent désormais des pinceaux. Elle ajoute des couleurs bleues, rouges, jaunes, vertes à leurs motifs.

Un autre changement conséquent est l’ajout de motifs figuratifs à ceux de formes géométriques. En effet, les Ndebele sont influencés par le monde extérieur. Dorénavant, leurs  maisons Ndebele ont l’électricité, la télévision. C’est un véritable changement pour ce peuple.

 

Un art connu du public

À partir de l’année 1950, l’art Ndebele sera connu du grand public. Les peintres Ndebele percevront une source de revenus pour leurs peintures.

La peintre Esther Mahlangu Nikwambi est la première à avoir exporté l’art Ndebele. En 1989, Esther a exposé à Paris, lors des expositions des magiciens de la terre. Esther Mahlangu est un exemple de réussite magnifique de l’art contemporain Ndebele. Son nom est connu à l’international.

En 1991, Esther Malangu sera invitée à peindre un prototype du nouveau modèle BMW 525i. Cette initiative vient de Hervé Poulain,  pilote de course, qui voulait une voiture qui combine ses deux passions. La voiture devrait mettre en avant d’un coté le sport automobile, et de l’autre côté l’art. Esther Malangu a réussit le pari et a peint une voiture remarquable avec des couleurs uniques. La voiture d’Esther, 11e dans l’Art Car Collection, est la première à être décorée par un artiste de femme. La BMW Art Cars Collection, BMW d’Esther Mahlangu ne sera jamais soumis à conduire sur la route, mais il existe exclusivement comme une œuvre d’art.

En 2008, elle a été invitée à peindre une autre voiture. C’est le modèle de la nouvelle Fiat 500. Cette voiture est magnifique. Elle mélange le côté sportif avec l’architecture Ndebele.

Les créations de bijoux de perles Ndebele sont aussi connues dans le monde entier.  La plupart des célébrités riches du monde apprécient les bijoux qu’ils confectionnent.

Esther Mahlangu paint BMW bmw_esther_mahlangu_art_car
bmw esther_mahlangu bmw-artcars-1991-525i-esther-mahlangu
fiat-500-why-africa-by-esther-mahlangu_1 fiat-500 peint par Esther Malhangu

 

Venez visiter notre boutique en ligne en cliquant sur le lien du diaporama ci-dessous !

 

En conclusion, l’art et l’architecture Ndebele sont uniques en leur genre. Cet art exprime des cérémonies de rites de passage et d’initiation, l’identité du peuple Ndebele, leurs valeurs et leurs sentiments. Mais aussi, l’art Ndebele est une forme de résistance du peuple Ndebele face aux colons blancs Boers et l’apartheid. Les Ndebele  étaient une culture menacée. Mais, ils ont lutté en puisant dans toutes leurs forces créatrices. Si vous voulez visiter les Ndebele, allez faire une visite à la Mapoch Ndebele village, au nord-ouest de Pretoria.

 

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments


5 Responses  
  • Milford Kase writes:
    mars 27th, 2016 at 12:38

    Pretty! This has been an extremely wonderful article. Thanks for providing this info.

  • voyance gratuite writes:
    avril 1st, 2014 at 9:54

    Hey there! This post could not be written any better!
    Reading this post reminds me of my old room mate! He always kept talking about this.

    I will forward this page to him. Pretty sure he will have a good read.
    Thank you for sharing!

  • voyance gratuite writes:
    février 14th, 2014 at 10:43

    Very gгeat pоst. I just stumbled upon уour weblog and wishеd tto mention
    that I’ve rеally enjoyed surfinց arounɗ yoսr blоg
    posts. In any case I’ll be subscгibing in your rsss feed
    and I’m hoping you wrіte once more soon!

  • L'avenir dévoilé writes:
    février 13th, 2014 at 10:50

    ʜi to еvery body, it’s my first visit of this webpage; this website
    carries remarkable annd in fact fine information desined for
    readers.

  • Jouer Et Gagner Des Cadeaux writes:
    décembre 9th, 2013 at 12:54

    Je dois l’avouer, cette article mais beaucoup plut


Leave a Reply


XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>




Abonnez-vous à notre newsletter

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Copyright 2016   »  Style:Afroculture.net