L’acteur afro-américain Isaiah Washington très engagé en Afrique

L’acteur afro-américain Isaiah Washington très engagé en Afrique

“Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines. » Citation de Marcus Garvey.

L’esclavage a été une sombre histoire pour le peuple noir. Cette tragédie a dépouillé de millions d’Africains de leurs origines, familles et de leurs cultures. Mais gloire à Dieu, un enfant n’oublie jamais d’où il vient. De nombreux afro-américains voulant retrouver leurs racines africaines et le pays de leurs ancêtres, ont décidé d’effectuer des tests ADN. C’est une forme de réparation face à toutes les souffrances liées à l’esclavage.
Aujourd’hui, Afroculture.net s’intéresse au cas de l’acteur afro-américain, Isaiah Washington. Il a effectué des tests ADN, où il a découvert, qu’il était originaire du peuple Mende, en Sierra Leone. Très heureux de savoir d’où il vient, il a effectué un long voyage dans son pays d’origine, où il a eu la chance d’obtenir la nationalité sierra-léonaise .

“J’ai toujours été africain, mais maintenant j’apprends la langue Africaine et la culture qui a été prise de moi en tant que descendants du peuple Mende & Temne. “

Voici quelques photos de l’ancien acteur de la série Greys Anatomy, avec sa famille, en Sierra Leone.


Intronisé comme Chef Gondobay Manga en 2006, il a créé la Fondation Gondobay Manga pour aider le peuple africain de Sierra Leone.

“Si nous pouvons utiliser notre intelligence et nos ressources, pour inverser la fuite des cerveaux et aider à la reconstruction de ces pays, nous pourrons définir notre héritage“, a déclaré Washington.

Le site de sa fondation est : https://gondobaymangafoundation.org/
Son combat pour l’Afrique se voit dans divers domaines.

  • 1/ Soutenir l’éducation.

 Sensible à la souffrance des Africains, Isaiah Washington a décidé de versé près de 1 million de dollars  pour construire une école primaire en Sierra Leone.
 

  • 2/ Améliorer la santé du peuple de Sierra Leone.

Lorsqu’il visite le centre hospitalier Bo en Sierra Leone méridionale, l’acteur afro-américain et son équipe sont très attristés de voir l’état d’insalubrité dans lequel se trouve l’hôpital faute de moyens. Il décide de venir en aide au peuple de Sierra Leone en s’engageant dans la réhabilitation totale de l’hôpital pour améliorer la santé des citoyens.
En partenariat avec International Medical Corps  « IMC Worldwide », ils réhabilitent ensemble l’hôpital Bo et plusieurs autres hôpitaux et cliniques gouvernementales en Sierra Leone. Il décide aussi d’envoyer des médicaments et un équipement médical de 2 millions de dollars à l’hôpital gouvernemental de Bo. Et a également négocié pour deux autres entreprises des prothèses pour les amputés.

3/ Améliorer l’accès à l’eau potable.
Conscient de la pénurie d’eau dans les pays en voie de développement, il aide à mettre en place un système pour filtrer l’eau de pluie et permettre à des villages d’avoir accès à l’eau potable. Son action a été réalisée en Afrique, mais aussi à Bali, Sumatra et Haïti, des lieux qui ont beaucoup souffert de tremblements de terre et du tsunami, qui font face à des épidémies terribles telles que le choléra.
Il met aussi en place un système de collecte des ordures pour les communautés en Sierra Leone.

  • 4/ Mobiliser des fonds dans la restauration historique de certains lieux de mémoire.

Il travaille avec sa fondation pour mobiliser des fonds privés pour préserver le site d’une forteresse esclavagiste sur l’île de Bunce. En effet, l’île Bunce abrite un château esclave construit par des commerçants européens pour faciliter leur commerce d’êtres humains en Afrique de l’Ouest.
Ils veulent préserver le château et le développer comme source éducative pour les générations futures, en particulier les nombreux Afro-américains dont les ancêtres ont été asservis et maltraités en allant vers les États-Unis.
 

  • 5/ Mise en place d’opportunité d’affaires.

Isaiah Washington ne s’arrête pas là. Il se mobilise pour créer des opportunités d’affaire et d’emploi pour la Sierra Leone. En effet, il s’est en rendu en Sierra Leone dans le cadre d’une mission de Corporate Council on Africa (CCA) pour explorer les opportunités de commerce et d’investissement avec les États-Unis.
CCA et ses partenaires en Sierra Leone ont tenu cinq jours de réunions de haut niveau, y compris des séances avec des ministres. L’objectif est d’étudier toutes les opportunités d’affaires dans les transports et les télécommunications, les mines minières, l’énergie, le pouvoir et dans le secteur de la santé.
Petit rappel : CCA est une organisation composée d’environ 200 entreprises américaines dédiées au renforcement des relations commerciales entre les États-Unis et l’Afrique.

SHOPPING EN LIGNE


Qu’en pensez-vous ?

Comments

comments

Leave a Response / laissez un commentaire