Maquillage tribal africain – Inspiration beauté Afrique

Afroculture.net
  •  
  •  
  •  
  •  

Maquillage tribal africain – Inspiration beauté d’Afrique

Le maquillage tribal est synonyme de beauté pour de nombreux peuples africains. Elle définit à la fois un art, et elle démontre l’appartenance sociale d’une personne.
Certaines personnes commencent par une peinture ou tatouage tribale de base et à mesure qu’ils s’élèvent dans la société. Ils ajoutent de nombreux symboles pour correspondre à leur rang et à leurs réalisations. Ainsi, l’art tribal diffère selon le rang d’une personne dans la société. Plus votre rang est élevé, plus votre maquillage sera compliqué.Le maquillage tribal est sous forme de peinture ou d’argile avec des teintes différentes à l’aide de plantes et de fleurs séchées.

Quelles sont les différentes significations de cet art de beauté ?

  •  1/ Il peut signifier la chasse, les raisons religieuses et traditionnelles, les fins militaires ou de faire peur à un ennemi.
  •  2/ Il fonctionne aussi comme des marqueurs sociaux, distinguant les garçons des hommes, les hommes jeunes des hommes plus âgés, les hommes des femmes et les membres de la tribu des étrangers.
  •  3/ Il indique aussi le statut et ils véhiculent une signification culturelle forte.

Et les couleurs, quelles sont leurs significations ?

  •  Le noir = le pouvoir, le mal, la mort et le mystère.
  • Le gris = la sécurité, l’autorité, la maturité et la stabilité.
  • Le violet = la royauté, le luxe, la sagesse et la passion.
  • Le jaune = la joie, l’énergie et la chaleur.
  • Le rouge = le danger, l’audace, l’urgence et l’énergie.
  • Le bleu = la paix, le calme, la confiance et l’affection.
  • Le vert = la vie, la croissance, la fraîcheur et la guérison.
  • Le blanc = espoir, pureté et lumière.

Un maquillage internationalisé
De nombreuses femmes dans le monde, font le maquillage tribal pour célébrer la beauté et l’héritage de leurs ancêtres. Elles honorent ainsi la beauté de la culture africaine. 

Qu’en pensez-vous ?

  • 293
  •  
Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire