Un couple africain donne naissance à un enfant blanc

Un couple africain donne naissance à un enfant blanc

Cheveux blonds, yeux bleus, peau blanche, une petite fille nommée Nmachi a bousculé les règles de la génétique, car elle est née de deux parents noirs africains.

En effet, Ben et Angela Ihegboro font partie d’une famille pas comme les autres. Ces parents noirs ont donné la vie le 20 juillet 2010 à Nmachi Ihegboro, une petite fille à la peau blanche aux cheveux blonds et aux yeux bleus.

Cette histoire est incroyable, car les parents sont noirs britanniques d’origine nigériane, n’ont pas d’ancêtre blanc et que le bébé n’est pas albinos (atteint d’une maladie génétique caractérisée par la non-pigmentation de la peau, des cheveux, et des yeux). Ce couple incroyable vit à Londres et parents de deux enfants noirs. Ils ne s’attendaient pas un instant que la génétique allait bouleverser leur vie, car leur troisième bébé sera un enfant blanc.

Ben Ihegboro explique au Sun :

« Nous sommes restés assis après la naissance, à la regarder sans rien dire. Finalement, la première chose que j’ai faite a été de la regarder et de lui dire : ‘Qu’est-ce qui se passe ? J’étais tellement sous le choc que j’ai même plaisanté et demandé : ‘Est-elle de moi ?’»

 « Bien sûr qu’elle est de moi », raconte-t-il.. «  Ma femme m’est fidèle. Même si elle ne l’avait pas été, le bébé ne serait quand même pas comme ça. »

Nmachi Ihegboro

Scientifiquement, comment on peut expliquer ce phénomène génétique ?

Beaucoup de scientifiques expliquent que ce phénomène est possible. Mais il n’arrive pas à expliquer concrètement pourquoi des parents noirs peuvent donner naissance à des enfants blancs. Dans le cas du couple Ihegboro, les scientifiques sont restés sans voix, car ces parents n’ont pas d’ancêtre blanc et ont déjà eu deux enfants à la peau foncée. Et ce n’est pas non plus le fruit de l’adultère. Les docteurs de l’hôpital ont fait des tonnes d’analyses et ont certifié que le bébé Nmachi, n’est ni albinos, ni métis. C’est incroyable.

Nmachi Ihegboro

Le professeur Bryan Sykes, chef génétique de l’université d’Oxford raconte que : « Dans les populations métissées, il arrive que la variante de teinte de peau plus claire resurgisse sur un enfant. Et elle peut parfois être étonnamment différente de la couleur de peau des parents, poursuit le spécialiste. Cela peut notamment survenir au sein des populations où les mélanges génétiques sont nombreux, comme les afro-caribéens. Mais au Nigeria, il y a peu de mélange.» Pour lui, cette situation peut survenir si les parents ont des ancêtres blancs dans leur famille. Mais dans ce contexte-là, ce n’est pas le cas.

Bryan Sykes rajoute :

« Les règles de la génétiques (étaient) complexes et nous ne comprenons toujours pas ce qui se passe dans de nombreux cas. »

Pour les scientifiques, la probabilité de parents noirs ayant un enfant blanc peut être le résultat d’une mutation génétique dont les parents seraient porteurs. C’est-à-dire que la mutation s’est produite dans les cellules reproductrices de l’un des deux parents. Et cette mutation serait dominante.

Venez aussi visiter notre boutique en ligne en cliquant ci-dessous !

 

Ainsi, nous observons que le racisme n’a pas lieu d’être. La génétique se moque des hommes. Car ces règles sont complexes, indéchiffrables, inexplicables et totalement extraordinaires. Elle se moque des racistes et de ce qui ont peur de la différence, car elle prouve qu’il n’y a qu’une seule race qui existe, celle de la race humaine.

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments

Leave a Response / laissez un commentaire