Thato Kgatlhanye & Rea Ngwane, deux sud-africaines ont crée des « sacs à dos solaires » pour les écoliers des villages défavorisés

Afroculture.net



Thato Kgatlhanye & Rea Ngwane, deux sud-africaines ont crée des « sacs à dos solaires » pour les écoliers des villages défavorisés

 Beaucoup de pays d’Afrique souffrent d’un manque d’infrastructures. En effet, plus de 80 % de la population rurale, environ 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Ce manque est la source de nombreux problèmes économiques, sanitaires et environnementaux.

Pour se rendre à l’école et rentrer chez eux, de nombreux enfants marchent à pied des kilomètres. Beaucoup d’entre eux meurent suite à des accidents routiers sur le bord de la route à cause du manque de lumière et de visibilité. À la maison, suite au manque d’électricité, les enfants scolarisés ont du mal révisé.

Très sensible à ce problème, deux lycéennes sud-africaines, Thato Kgatlhanye et Rea Ngwane, âgées de 18 ans, on décidé de créer des sacs à dos équipés de panneaux solaires « REPURPOSE SCHOOLBAGS. » Elles décident de fonder leur société nommée Rethaka.  Comme vous le savez, le soleil est la principale source d’énergies renouvelables. Son rayonnement électromagnétique véhicule de l’énergie.

Comment fonctionnent ces sacs à dos à panneaux solaires ?

Les « Repurpose Schoolbags » sont des cartables 100 % recyclables équipés de capteurs scolaires. Grâce aux panneaux solaires, ces sacs emmagasinent de la lumière du soleil au cours de la journée avec leur batterie intégrée. Une fois la nuit tombée, ils peuvent utiliser l’énergie comme lampe torche pour faire leurs devoirs, mais aussi comme moyen d’éclairage pour éclairer leur chemin lors de la nuit tombée. Ces sacs très utiles, sont capables d’alimenter une lampe pendant 12 heures.

Les cartables sont fabriqués à partir de sacs en plastique recyclés dotés de la technologie solaire. Ils sont également conçus avec des matériaux réfléchissants pour améliorer la visibilité des enfants et la sécurité des piétons pour les enfants qui se rendent à l’école ou en reviennent.

Grâce à leur société Rethaka,  l’entreprise a employé 8 personnes à plein temps. L’usine de nos jeunes entrepreneurs se situe à Rustenburg en Afrique du Sud. Ces personnes ont pour mission la collecte des sacs plastique à la livraison en passant par le lavage, le tri et l’assemblage des « Repurpose Schoolbags », a expliqué Reabetswe Ngwane. Avec leur talent, les jeunes lycéennes luttent contre le chômage en donnant du travail aux autres.

Ce magnifique projet est financé par des investisseurs publics et privés. Il a reçu le PRIX ANZISHA  qui récompense de jeunes entrepreneurs africains. Un montant de 15 000 dollars lui a été remis afin de soutenir le développement de son entreprise.

 

L’Afrique est en marche. Et, elle se sauvera que grâce à ses talents. Alors, la connaissance est une arme. Apprenez des choses et faites vous confiance. En tant que parents, inciter vos enfants à lire des livres et à emmagasiner le maximum de savoir.

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments

Afroculture.net

Leave a Response / laissez un commentaire