Pagne Manjak : tissu traditionnel de Guinée-Bissau.

   
SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Abonnez-vous à notre newsletter !

Pagne Manjak : tissu traditionnel de Guinée-Bissau.
décembre 26th, 2016 by Charlotte B







 

 

Pagne Manjak : tissu traditionnel de Guinée-Bissau.

 

Le savoir-faire ancestral se transmet de génération en génération. Depuis la nuit des temps, des peuples ont développé leurs propres cultures et leurs propres codes vestimentaires. Le peuple Manjak est un peuple dynamique et fort d’environ 300 000 habitants, que l’on retrouve un peu partout en Afrique. En effet, on les retrouve en Guinée-Bissau (pays d’origine des Mandjak), au Sénégal, en Gambie, en Ethiopie et au Cap-Vert. Ce sont des excellents artisans, qui pratiquent depuis toujours l’artisanat du tissage de tissu et de pagnes.

 

Qu’est-ce que le Pagne Manjak ?

Le pagne Manjak est un tissu en coton fabriqué manuellement grâce à un métier à tisser. Doux, souple, épais, le pagne Manjak, qui se nomme aussi « Bléénj» est une beauté sans égal. Selon la légende, c’est un esprit qui a appris à un homme Manjak du village de Kalëkis à tisser.

On le porte pendant les grandes célébrations, c’est-à-dire lors d’un baptême, mariage, naissance ou des funérailles. Précisément, les hommes et les femmes nouent autour de leur taille le pagne fait maison.

Originaire de différentes régions, ce tissu ne se porte pas de la même façon. De plus, les couleurs et les motifs varient selon l’âge. Et, ils ont leurs propres significations.

Ces pagnes ont une haute valeur symbolique pour le peuple manjak. C’est une étoffe de luxe, véritable fierté et trésor de la famille.

 

Comment est-il fabriqué ?

Pour fabriquer le pagne Manjak, on utilise un métier à tisser traditionnel, long d’une vingtaine de mètres environ. Plus concrètement, on récolte le coton. Puis, les tisserands, qui sont des hommes, se mettent à confectionner le pagne de manière horizontale. Par contre, les femmes aident les hommes en terminant les finissions à la main.

Les motifs des pagnes ressemblent à des azulejos, des carreaux de faïence que l’on retrouve en façade au Portugal et en Andalousie.

 

De nos jours

Le pagne à tissé Manjak est aussi utilisé pour confectionner des vêtements dans l’industrie de la mode (chemises, vestes, pantalons), mais aussi des tissus ameublements ou des rideaux. Il faut compter environ 40 € pour une housse de coussin Manjak.

 

Miss Manjak 2011

 

 

 

Venez aussi visiter notre boutique en ligne en cliquant ci-dessous !

Qu’en pensez-vous ?

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments


Laisser un commentaire / Leave a comment


XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>




Abonnez-vous à notre newsletter

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Copyright 2017   »  Style:Afroculture.net