Moringa Oleifera : une plante efficace contre la malnutrition

Moringa Oleifera : une plante efficace contre la malnutrition

La malnutrition est un véritable problème dans certains pays du monde. C’est un déséquilibre entre les apports en éléments nutritifs et les besoins de l’organisme. En Afrique, en Asie, elle provoque la mort de millions d’enfants.

Sur le plan physique, la malnutrition se manifeste par :

L’organisme qui s’affaiblit quand les apports nutritionnels sont insuffisants. La graisse commence à disparaître, et les muscles fondent petit à petit. Si les carences s’accentuent, la personne est en danger et risque sa propre vie.

Pour remédier à ces problèmes et faire face à la crise alimentaire, la plante traditionnelle le Moringa Oleifera peut être une solution pour lutter contre la malnutrition.

Étude sur les bienfaits du Moringa Oleifera, contre la malnutrition

En 1998, sur une période de huit mois, il y a eu 45 enfants malnutris qui ont été amenés dans une clinique africaine.  Leur âge variait de 0 à 5 ans d’âge. Parmi ces enfants, 20 étaient gravement sous-alimentés, et le reste étaient modérément malnutris.

moringa contre la malnutrition

Leurs mamans ont reçu des paquets de poudre de feuilles de Moringa Oleifera. Elles ont ajouté cette plante à l’alimentation de leurs enfants.

Quel a été le résultat ?

Malheureusement, 3 enfants extrêmement malnutris n’ont pas survécu. Ils n’ont pas réussi à récupérer. Ce sont les 3 derniers (de la photo). Par contre les 43 autres ont survécu. Ce sont des nouvelles encourageantes.

Vénantie Wanbo, une nutritionniste explique :

” Le  moringa est une réalité dans bon nombre de ménages aujourd’hui. C’est une plante de substitution pour les cas de malnutrition et de carence en micronutriments. Rien qu’avec sa poudre, on peut récupérer la santé d’un enfant souffrant de malnutrition aiguë en un temps record. “

Clotilde Kasowa, une religieuse missionnaire, responsable du foyer des enfants, dans la commune de Kintambo, déclare :

Nous nous occupons de 27 orphelins logés et nourri ici. Ils ne souffrent jamais d’anémie, car ils sont régulièrement nourris avec les feuilles et la poudre de Moringa que nous ajoutons aux feuilles de Manioc, au lait et au thé. “

Témoignage sur les bienfaits du Moringa

Le fils Marie Tsimba atteint du VIH, était dans un état de malnutrition aiguë  Marie Tsimba dit que : “les amis m’ont conseillé de le mettre sous cure de Moringa pour tous ses repas. Et 45 jours après, les résultats étaient excellents  mon fils se porte bien.”

Jean Bolin Mbo, 68 ans,  a eu un accident cardiovasculaire. Jean Mbo affirme que c’est la prise quotidienne de Moringa qui le maintient en vie. Il explique “J’en ai fait une habitude alimentaire depuis que j’ai découvert cette plante. Je consomme souvent sa poudre avec du thé, de la bouillie, du lait ou de la boisson sucrée.”

Maïssata Diedhiou et son enfant Awa- sauvé grace au Moringa

L’incroyable histoire de Maïssatou & sa fille Awa

Maïssatou Diedhiou a accouché de sa fille Awa, deux mois avant le terme de sa grossesse.  La petite Awa pesait seulement 1.5 kg. La mère Maïssatou était extrêmement faible. Elle souffrait de vertige et n’était pas en mesure de produire suffisamment de lait pour son bébé.

Elle a reçu de la poudre “Nebeday”(c’est le Moringa) de la part du peuple Agada. Elle a jouté la poudre dans sa nourriture. Et les résultats sont surprenants, car les vertiges ont cessé, sa production de lait à augmenter et la petite Awa a commencé à prendre du poids. Grâce à la nutrition miraculeuse du Moringa, Awa pesait 5 kg (comme on le voit sur cette photo où elle a 5 mois).

Mariama Kamara

L’histoire de Mariama Kamara

Mariama Kamara a donné naissance à un petit garçon qui pesait 4 kg. A 9 semaine, le bébé pesait 7kg 500 g, car le Moringa faisait partie de son alimentation.

Toutes ces histoires proviennent du livre “The miracle tree” édité par Lowell J. Fugile (1997) 

Consommation du Moringa: de la poudre de feuilles dans le lait et avec du sucre Enfants démunis mangeant du Moringa

Poudre de feuilles dans le lait et avec du sucre

Lutte contre la malnutrition en mangeant du Moringa

On observe qu’une autre utilisation pour le Moringa est d’aider à augmenter la production de lait chez les mères qui allaitent.

 La valeur nutritive du Moringa Oleifera

moringa-nutrition

Le Moringa Oleifera est une plante très riche en éléments nutritifs comme le calcium, fer, potassiums, minéraux et protéines. Mais aussi, le Moringa a les 10 acides animés essentielles à l’homme. Le Moringa est à la fois bénéfique pour l’homme et les animaux.

Les feuilles de Moringa contiennent des vitamines : A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, C. Une consommation de 100g de feuilles fraîches procure environ 50% des besoins journaliers en calcium, protéines, fer et un tiers des besoins en potassium et des acides aminés essentiels des enfants de 1 à 3 ans et 20 g de feuilles fraîches suffisent à eux seuls pour les besoins journaliers de l’enfant en vitamines A et C.

Comme, on le voit sur le dessin, ci-dessus, les feuilles de Moringa contiennent :

  • 4* plus de calcium que dans quatre verres de lait
  • 7* plus de vitamines C que dans sept oranges
  • 3* plus de potassium que dans trois bananes
  • 2* plus de protéines que dans deux verres de lait
  • 4* plus de vitamines A que dans quatre carottes
  • En forme de poudre, les feuilles sont aussi riches en glucides, lipides, fibre, magnésium, protéines et potassium.
  • On peut utiliser les feuilles, les bourgeons et les fleurs, les gousses, les graines  pour enrichir les aliments : le pain, le lait, la salade, les sauces, la pizza, les pâtes, etc.

composition feuille Moringa

 

Venez aussi visiter notre boutique en ligne en cliquant ci-dessous !

Qu’en pensez-vous ?

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments

Leave a Response / laissez un commentaire