Les grands joueurs de tennis noirs de l’histoire

   
SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
Abonnez-vous à notre newsletter !

Les grands joueurs de tennis noirs de l’histoire
octobre 29th, 2017 by Charlotte B







 

 

Les grands joueurs de tennis noirs de l’histoire

 

Connaissez-vous les grands joueurs de tennis noirs de l’histoire ? Talentueux, persévérants, courageux, ces joueurs de tennis noirs ont brillé et se sont distingué sur les cours de tennis mondiaux. Serena Williams, Althea Gibson, Yannick Noah, Venus Williams, Arthur Ashe, ces joueurs nous ont faits rêvés en nous démontrons que rien est impossible à celui qui croît.

 

  • Arthur Ashe (1er grand tennisman noir)

En 1968, Arthur Ashe fut le premier Afro-américain à remporter un tournoi du Grand Chelem (US Open). Il en remporta deux autres ( l’ Open d’Australie en 1970 et Wimbledon en 1975 ) avant d’entrer à l’International Tennis Hall of Fame, le Panthéon du tennis mondial, en 1985.

 Il demeure à ce jour le seul joueur noir à avoir remporté ces trois tournois du Grand Chelem. En 1983, c’est Yannick Noah, un jeune français d’origine camerounaise a remporté le tournoi de Roland-Garros.

En 1985, il a été intronisé au Temple de la renommée du tennis. On la  nommé Sports Illustrated Sportsman of Year en 1992 et a reçu la Médaille présidentielle de la liberté en 1993 pour sa lutte infatigable contre l’apartheid sud-africain. En 1993, il est décédé d’une pneumonie liée au sida à l’âge de 49 ans après une transfusion de sang défectueux

 

  • Althea Gibson

Née en 1927 en Caroline du Sud, au cœur de l’Amérique ségrégationniste, « Ally », comme on la surnommait, fut la première joueuse noire à devenir joueuse professionnelle et à remporter un tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros en 1956.

En 1957 et 1958, elle s’imposa à Wimbledon et à l’US Open, où elle décrocha la place de numéro 1 mondiale avant de se retirer et de devenir, en 1964, la première joueuse de golf noire de la Ladies Professional Golf Association.

 

Les grandes championnes Serena et Venus williams

 

Les sœurs williams sont de véritables graines de talents. Issus d’une famille pauvre de Los Angeles, elles sont formées par leur père, qui souhaite les sortir de leur condition sociale. Il les entraîne personnellement sur un terrain de tennis délabré dès l’enfance et elles commencent à gagner leurs premiers tournois.

 

  •  Serena Williams

À seulement 35 ans, Serena Williams a gagné 39 titres Grand Chelem et quatre médailles d’or aux Jeux Olympiques (2000, 2008, 2012).  Elle est également numéro 1 mondiale en 2002. Avec une technique offensive et des frappes puissantes, elle fait partie des grandes championnes de l’histoire du tennis féminin. Elle est une des premières joueuses de l’histoire à avoir tout gagné dans sa carrière, tournois du Grand Chelem et Jeux olympiques, en simple comme en double.

 

  •  Venus Williams

Aussi talentueuse que sa sœur Serena, Venus a gagné 23 titres du Grand Chelem. Plus précisément, elle a remporté sept en simple, quatorze en double dames avec sa sœur Serena Williams et deux en double mixte. On peut rajouter à cela cinq médailles d’or olympiques. Numéro un mondial pour la première fois le 25 février 2002, elle est la première Afro-américaine de l’histoire à atteindre ce rang.

Impliquée dans des causes sociales, elle a travaillé avec l’UNESCO de promouvoir une meilleure qualité de vie pour les personnes à travers le monde. Vénus est diplômé en mode, mis en place une marque de sport et se spécialise également dans la conception intérieure.  Il fait face le syndrome de Sjögren, une maladie auto-immune qui affecte les glandes lacrymales et salivaires, est venu de sortir de tournois, mais est de retour sur le circuit et de concurrence entre les cimes.

 

 

  •  Yannick Noah

Yannick Noah a marqué sa carrière en devenant le premier Français en 37 ans à remporter le tournoi de Roland-Garros en 1983. Il est le seul joueur français de l’ère moderne à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem en simple. En tant que capitaine de l’équipe de France, il a mené les Français à la victoire en 1991.Yannick est aussi membre du Tennis Hall of Fame.

Après sa retraite sportive, il poursuivra une carrière musicale avec des albums tels que « Charango » et « Destination Ailleurs ».

 

 

  •  James Blake

Il y a encore cinq ans, James Blake était la référence du tennis noir américain. Quatrième joueur mondial, il a remporté dix titres individuels de l’ATP World Tour (ATP), et sept doubles entre 2002 et 2007 pour atteindre la 4e place mondiale.

Blessé en 2010, il est tombé à la 171e place. À 31 ans, il est aujourd’hui 154e et ne semble plus en mesure de rivaliser avec des joueurs du top 10. Son dernier match a été à l’US Open 2013. Il est aujourd’hui à la retraite.

 

  •  Jo-Wilfried Tsonga

 Avec son gabarit imposant (1,88m – 90kg), le Français Jo-Wilfried Tsonga est classé à la 17e place mondiale, et a atteint le top 5 dans la liste des meilleurs joueurs de tennis de l’ATP. Surnommé Ali, en raison de sa ressemblance physique avec le boxeur légendaire Muhammad Ali. Tsonga a gagné 10 titres ATP et est à failli gagné un Grand Chelem en 2008 à l’Open d’Australie contre Djokovic.

Puissance de frappe, force mentale, Jo Wilfried Tsonga est un joueur très talentueux, qui a un bel avenir devant lui. Il est aussi le premier joueur à battre Federer en Grand Chelem en étant mené 2 sets à 0 – Wimbledon 2011

 

  • Gaël Monfils

Âgé de 25 ans, Gaël Monfils est un joueur remarquable du tennis français. Surnommé la monf ou Sliderman, il est réputé comme l’un des meilleurs défenseurs  grâce à sa vitesse, ses atouts athlétiques, son revers à deux mains et son physique atypique d’homme caoutchouc. Il mesure 194 cm pour 80 kg.

Irrégulier, Monfils est capable néanmoins de dominer largement des bons joueurs comme Hewitt, Ljubicic, Roddick.

 

  • Donald Young

Surnommé le «  phénomène », Donald Young est un joueur de tennis américain, spécialiste sur surfaces dures. À l’âge de 16 ans, il est le plus jeune champion du monde junior de l’histoire du tennis grâce à sa qualification pour les quarts de finale du tournoi de Key Biscayne.

« La lumière de tout le monde brille au bon moment », dit le jeune homme de 22 ans. « J’espère que le mien viendra maintenant. »

Son palmarès est impréssionnant:

Il a remporté sept tournois Challenger (Aptos en 2007, Sacramento en 2008, Calabasas en 2009, Carson en 2010, Tallahassee en 2011, León et Napa en 2013).

En janvier 2005, il est vainqueur de l’Open d’Australie.

 

 

  • Taylor Townsend

Taylor Townsend est une joueuse de tennis américaine, qui a remporté l’Open d’Australie junior 2012 dans le tournoi individuel et les doubles. Avec son physique hors norme et ses formes généreuses, elle a gagné trois tournois juniors : l’Open d’Australie, Wimbledon et l’US Open. Elle reçoit le titre de championne du monde ITF junior.

Ses qualités sont de lourdes frappes et des déplacements pleins de fougues. En 2014, elle participe à son premier tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros grâce à une wild card. Elle s’y fait remarquer en battant Alizé Cornet au second tour (6-4, 4-6, 6-4).

Malgré ses talents indéniables, elle est impliquée dans une controverse quand elle a perdu le soutien de la Fédération américaine à cause de son poids. En effet, elle a un physique atypique de 167 centimètres pour 80 kilos, la championne s’explique :

« Je ne suis pas bâtie comme toutes ces filles grandes et maigres. Ça, je ne peux rien y faire. Alors les gens peuvent penser ou dire ce qu’ils veulent, aujourd’hui, je m’en moque car moi, je vais sur le court chaque jour et je bouge mon cul ! »

La fédération américaine l’a menacé de ne plus l’aider à financer ses déplacements, ni de lui fournir de wild-card (des invitations) pour les tournois américains, tant qu’elle ne perdrait pas du poids. À Flushing Meadows où se déroule l’US Open, la mère de Taylor Townsend avait dû financer elle-même le tournoi de sa fille.

Humilié par sa propre fédération, cela ne l’a pas perturbé, elle est devenue professionnelle et atteint les sommets du tennis mondial avec son physique atypique.

« Chacun est construit différemment. Je veux inspirer et encourager les filles qui n’ont pas le corps parfait de Sharapova à croire en elles, et à aimer ce corps qu’elles ne peuvent pas changer. Et je leur dis : ‘Hey, vous n’avez pas à ressembler à un cure-dent pour voir votre nom en haut de l’affiche ! ‘ « 

 

 

Venez aussi visiter notre boutique en ligne en cliquant ci-dessous !

Qu’en pensez-vous ?

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments


4 Commentaires / Comments  
Laisser un commentaire / Leave a comment


XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>




Abonnez-vous à notre newsletter

SIDEBAR
»
S
I
D
E
B
A
R
«
»  Copyright 2017   »  Style:Afroculture.net