La coriandre : une plante condimentaire pour purifier l’eau contaminée

La coriandre : une plante condimentaire pour purifier l’eau contaminée

Avec le réchauffement climatique, il est très important que notre priorité soit de prendre soin de notre planète. Dans beaucoup de pays du monde, les eaux sont contaminées par des métaux lourds qui nuisent sérieusement au bien-être notre environnement. Sur ce constat, il faut trouver des solutions alternatives pour lutter contre la pollution et purifier les eaux contaminées. C’est une priorité, car c’est notre avenir et celle de nos enfants qui est en jeu.

De nombreux chercheurs, conscients de ce problème, travaillent sans relâche pour trouver des solutions écologiques et économiques pour sauver la planète. On a observé que dans les pays en voie de développement, les méthodes de purification des eaux coûtent extrêmement chères. Il faut donc trouver de nouvelles méthodes, qui s’adaptent à leur besoin. Dans diverses études scientifiques, on aussi noté, que certaines plantes peuvent être très utile pour purifier les eaux. Dans cet article, on va s’intéresser particulièrement au cas de la coriandre.

La coriandre une plante efficace pour la purification des eaux contaminées.

Dans les plats mexicains et asiatiques, la coriandre est une plante couramment utilisée. Cette plante condimentaire est très savoureuse, mais elle permet aussi de purifier les eaux.

Dans les méthodes traditionnelles de purification des eaux, on utilise le charbon actif. Mais pour beaucoup de pays en voie de développement, cette technique est extrêmement coûteuse. Suite aux différents problèmes sur l’environnement, on recherche des solutions économiques, écologiques et très peu coûteuses.

  • Des propriétés surprenantes pour nettoyer le corps humain.

Les feuilles de coriandre, aussi connue sous le nom de « Cilantro », sont efficaces pour nettoyer l’organisme des éléments indésirables, selon plusieurs herboristes. Des études ont démontré que les niveaux de mercure, de plomb et d’aluminium dans les urines augmentent de manière significative après avoir consommé de grandes quantités de coriandre. Grâce à ces éléments biochimiques, cette plante peut être utile pour purifier notre organisme et notre cerveau. C’est un point important pour la prévention contre certaines maladies dégénératives.

  • Une plante absorbante face aux métaux lourds.

L’équipe de recherche du scientifique Douglas Schauer de Ivy Tech Community College, en Indiana et ceux de l’Université polytechnique de Francisco I Madero de Hidalgo, au Mexique, ont mit leurs expertises en commun pour trouver des moyens peu coûteux, qui serviraient à filtrer l’eau, dans la région de Tule Valley, près de la ville de Mexico. À travers leurs études, ils ont découvert que la coriandre est une plante qui permet d’absorber les métaux lourds présents dans l’eau contaminée. C’est un excellent filtre pour transformer une eau polluée en eau potable.

Les métaux lourds tels que le nickel et le plomb polluent les eaux de la vallée de Mexico. Ils s’infiltrent dans l’eau. Les agriculteurs utilisent la même eau pour irriguer les cultures. Et tous ces déchets se retrouvent dans nos aliments. Ces métaux lourds sont la cause de nombreux problèmes neurologiques chez l’homme. D’habitude, on traite les eaux avec du charbon actif, mais cette méthode classique est chère pour les habitants de cette région.

« Les toxines organiques que nous pouvons traiter assez facilement avec différentes méthodes, mais le seul moyen de réellement éliminer ces métaux lourds est de les traiter avec des agents filtrants tels que le charbon actif (comme ce qui se trouve dans un filtre Brita), mais ces types de matériaux sont assez coûteux », déclare Schauer. « C’est un peu cher pour nous d’utiliser, mais c’est très cher pour les habitants de cette région

L’équipe de recherche poursuit leurs études. Ils testent différents échantillons de plantes comme le persil, cactus à fleur, etc. Les chercheurs se rendent vite compte que la coriandre est un matériau bio absorbant très efficace. Schauer explique que. :

” La coriandre pousse de façon sauvage en grandes quantités dans les pays qui ont des problèmes avec la pollution de l’eau, etc.”

6 avantages de la Coriandre :

  • peu coûteux
  • biosorbant
  • Disponible pour de nombreux pays en voie de développement
  • facile à cultiver à la maison et dans la nature
  • possède une architecture de paroi incroyable
  • plus efficace que les méthodes classiques de purification des eaux.

En effet, la coriandre pousse de façon sauvage dans les pays du tiers-monde. C’est une plante très facile à cultiver chez soi ou dans la nature. Son véritable succès vient du fait que l’architecture de ses parois cellulaires externes est idéale pour absorber des métaux lourds tels que le plomb ou le nickel. Ces matériaux 100 % naturels (microbes ou plantes) comprennent à la fois l’absorption et l’adsorption aux métaux lourds.

Les résultats des expériences ont démontré que la coriandre était largement plus efficace que les méthodes classiques. Selon les chercheurs,  une simple poignée de feuilles de coriandre peuvent suffire pour un pichet d’eau contaminée.

Schauer dit que la coriandre broyée peut être insérée dans un tube dans lequel de l’eau passe. La coriandre laisse s’écouler l’eau, mais absorbe les métaux, laissant une eau potable plus propre. La coriandre séchée peut également être placée dans des sachets de thé qui sont placés dans un pichet d’eau pendant quelques minutes pour aspirer les métaux lourds. « C’est quelque chose qu’ils ont déjà là-bas, il faut un minimum de transformation, et il suffit de prendre les plantes et de les sécher sur un rocher au soleil pendant quelques jours », explique Schauer.

 Le pissenlit, le persil,  le culantro ont des caractéristiques similaires.  Ils ont des qualités de biosorbant.

Quelle est la méthode pour purifier l’eau avec la coriandre ?

  1. Procédé de purification

Selon la méthode de filtrage de la coriandre, on broie la coriandre vers le haut, ensuite,  on le passe à l’eau à l’aide d’un tube. Tout ceci permet à l’eau propre de couler à l’extrémité opposée du tube. 

  1. Séchage de la coriandre

La seconde méthode consiste à sécher la coriandre et le mettre dans des sachets de thé. Ces sachets de thé sont ensuite placés dans une cruche d’eau, dans le but d’absorber certains métaux toxiques.

« C’est quelque chose qu’ils ont déjà, là-bas, il faut un minimum de traitement, et c’est juste une question de prendre les plantes et les faire sécher sur une roche au soleil pendant quelques jours », dit Schauer.

Suite au succès de la coriandre sur des métaux lourds tels que le nickel et le plomb, les chercheurs étudient activement la façon dans la coriandre peut enlever des métaux lourds comme le mercure et l’arsenic. ” Nous devons nous pencher sur des mélanges de métaux pour voir si la coriandre tire uniformément sur tous les métaux.”, dit Schauer.

3 façons de l’utiliser ?

  1.  Une poignée (environ une tasse non coupée) de feuilles de coriandre dans un pichet d’eau. Vous pouvez inclure des tiges. Laissez reposer pendant quelques heures. Retirez la coriandre avant de boire.
  2. Utiliser avec un filtre à eau purifiante. Quand un filtre à charbon est usé, utilisez de la coriandre à la place. Une nouvelle coriandre doit être utilisée pour chaque pichet d’eau.
  3.   Mettre la coriandre dans les boules à infusion utilisées pour préparer le thé. Il suffit de le mettre dans le pichet d’eau et de laisser la coriandre agir de manière magique. Les boules à infusion permettent de retirer facilement la coriandre avant de la boire.

Combien de coriandres faudrait-il pour nettoyer l’eau ?

Schauer dit ” une poignée de coriandres sera suffisant pour nettoyer une cruche pleine d’eau fortement contaminée avec du plomb.” Les chercheurs ont présenté leurs conclusions lors de la réunion nationale de l’American Chemical Society. Voir dans cet article TIME.com !

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments

Leave a Response / laissez un commentaire