Extraire de l’or avec des fécules de maïs | Méthode écologique

Extraire de l’or avec des fécules de maïs | Méthode écologique

Très utilisées en cuisine, les fécules de maïs sont devenues une solution écologique pour extraire de l’or. Cette nouvelle technique est moins dangereuse pour l’environnement et les travailleurs dans les mines.

Des chercheurs de la Northwester University ont découvert que l’amidon de maïs est tout aussi efficace que le cyanure ou le mercure, pour l’extraction de l’or.
Par un heureux hasard, un chercheur post-doctorat Zhichang Liu voulait mélanger deux solutions aqueuses. il avait mélangé un dérivé d’amidon de maïs avec  du sel d’or dissous. En effet, le premier tube d’essai contenait une sorte de sucre “l’alpha-cyclodextrine“, qui résultait de la dégradation de l’amidon avec une bactérie. Et il y avait un autre tube d’essai rempli d’or.

Surprise, de minuscules aiguilles se sont formées. Zhichang fut attristé, car il espérait apercevoir des petites structures cubiques, capables de stocker des gaz ou d’autres molécules.

Au début, j’étais déçu que mon expérience ne produise pas des cubes, mais lorsque j’ai vu les aiguilles, j’ai voulu en apprendre plus sur leur composition“, explique le chercheur Zhichang Liu dans un communiqué diffusé par son université. Cette étude a été publiée dans la revue Nature Communications.

Zhichang est tombé sur la formule magique pour isoler de l’or de n’importe quoi d’autre de manière écologique“, estime Fraser Stoddart qui a encadré les recherches.

En passant de la tristesse à la joie, le chercheur Liu venait de trouver la formule miracle et écologique d’extraction de l’or. Ces aiguilles sont un assemblage de 4000 nano fils d’ions d’or, prisonniers par des atomes, de l’eau et de la cyclodextrine.

De plus, les chercheurs ont utilisé cette technique sur un autre mélange contenant le platine ou le palladium. Les molécules de sucre ont réussi à tirer 78 % d’or et du métal. Ils travaillent pour purifier l’or avec des petites perles contenant du zinc, de l’or, du cuivre ou de l’argent.

Ce procédé se base sur un processus de lixiviation s’effectuant en deux étapes :
1) Remplacement du cyanure par la fécule de maïs
Ce dérivé d’amidon extrait l’or du minerai, de façon plus écologique. On remplace le cyanure en utilisant l’amidon issu du maïs pour extraire le métal lourd.
2) Utilise cette technique pour dissocier le métal précieux des déchets électroniques.
Cette technique magique est très efficace pour séparer le métal précieux des déchets électroniques.

Les avantages de la fécule de maïs

  • produit peu coûteux
  • produit abordable
  • c’est un composé alimentaire
  • pas dangereux pour l’homme
  • biodégradable dans la nature
  • moyen écologique
  • s’appuie sur un dérivé d’amidon non-toxique et pas cher
  • dissocie le métal précieux des déchets électroniques
  • remplace le cyanure par la fécule de maïs

Le professeur Fraser Stoddart, du Weinberg College of Arts and Sciences, explique :

« Nous avons remplacé les réactifs nuisibles (sels cyanurés) par un matériau peu cher et qui respecte l’environnement. »

Ce sont de bonnes nouvelles pour la planète depuis qu’il a fait un 1/3-ounce 18 carats résultats de cycle dans au moins 20 tonnes de déchets et 13 livres d’émissions toxiques, selon les données recueillies par Mother Jones . De plus, ces émissions contiennent £ 5,5 de plomb, 3 livres de l’arsenic, près de 2 onces de mercure et 1 once de cyanure.Cette solution est surtout employée dans les laboratoires. Mais les chercheurs s’activent pour intensifier le processus à un usage industriel. Avec un peu de chance, nous aurons peut être trouvé le Saint Graal de l’industrie aurifère.

Cette nouvelle technique est véritable bénédiction pour l’environnement, les miniers et la population.

Comments

comments

Leave a Response / laissez un commentaire