23 bienfaits du gingembre sur la santé




le gingembre - ginger

Connaissez-vous les 23 bienfaits du gingembre sur la santé de l’homme ?

23 bienfaits du gingembre sur la santé

C’est quoi le gingembre ?

Le gingembre est l’une des épices et plantes les plus populaires de l’Inde. Il fait partie de la famille des Zingibéracées, proche du curcuma, galanga et cardamone. Aromatique, piquant et épicé, le gingembre (son rhizome) apporte une touche exotique et savoureuse à de nombreux plats en augmentant leur arôme. Riche en gingérol, il possède  de nombreux bienfaits pour la santé des hommes.  Depuis la nuit des temps, il est utilisé comme épice et médicament chez les Indiens et les Chinois.  Cultivé régulièrement dans les pays tropicaux et subtropicaux comme l’Inde, la Chine, le Nigeria,  la Jamaïque, Haïti et l’Australie. Ces pays cités restent les principaux producteurs de gingembre. Disponible toute l’année, il peut être utilisé  sous formes fraîches, sèches, en poudres, en capsules, mais aussi sous forme d’huile, tisane, épice, jus et confit.

Sa description

  • Le gingembre ressemble à un nœud tubéreux de plantes. Le rhizome  (partie souterraine de la tige) est la partie médicinale la plus couramment utilisée, car c’est riche en antioxydants puissants, gingérols, shogaols, zingérones.
  • Le gingérol est responsable de la saveur et du parfum de la plante, mais aussi de ses propriétés médicinales anti-inflammatoires et antioxydantes.
  • La chair du rhizome  du gingembre peut être blanche, jaune ou rouge, selon l’espèce.
  • Recouvert d’une peau brunâtre, il est soit épais ou mince. Le gingembre a des feuilles d’environ 15 à 30 cm de long et 2 ou 3 cm de large. Ces feuilles et rhizomes sont parfumés et le gingembre peut atteindre une hauteur de 90 cm.

Sa valeur nutritive

  • Le gingembre contient de le bêta-carotène, la capsaïcine, acide caféique et la curcumine. Il est riche en gingérol, shogaol, zingérone.
  • Le gingérol est un composé bio actif principal du gingembre, responsable de la plupart de ses propriétés médicinales. Il est lié à la capsaïcine, qui est le composant actif dans les piments.
  • Le zingérone est le composé le moins piquant. On le sent lorsque le gingérol est cuit.
  • Le shogaol est un autre composé deux fois plus piquants. On le sent lorsque le gingérol est séché.
  • Il a une variété de vitamines et de minéraux : glucides, fibres alimentaires, protéines, sodium, vitamine B6, calcium, vitamine C, fer, potassium, magnésium, zinc, acide folique, riboflavine, niacine et phosphore.

Le gingembre, dans l’histoire. D’où vient-il ?

Dans les anciens écrits chinois et indiens, le gingembre est régulièrement mentionné pour ses propriétés aromatiques, médicinales et culinaires. Depuis très longtemps, il était utilisé dans la pharmacopée chinoise et indienne, car il soignait de nombreux maux. Dans le premier siècle, il est exporté de l’Asie et fait son apparition dans la Méditerranée avec les commerçants arabes, qui l’amènent au Moyen-Orient. Puis, il traverse la mer Rouge et il est vendu aux Romains et Grecs.  Puis, il a disparu suite à la chute de Rome. Aux 11 e siècle, il réapparaît, notamment grâce à ses propriétés médicinales, culinaires et sa valeur commerciale.

En 1128, la ville de Marseille a commencé à placer un tarif sur les importations du gingembre, suivi de la ville de Paris en 1296. Aux 13 e et 14 e siècles, sa valeur équivaut au coût d’un mouton. Il traverse toute l’Europe et il est devenu l’épice la plus populaire après le poivre noir. Dans l’époque médiévale, on utilisait le gingembre dans les bonbons.

En Angleterre, la reine Elizabeth I était très friande de cette épice. Le gingembre traverse les continents et se trouve au Nouveau Monde en Amérique. À Noël en Europe et en Amérique du Nord, on utilise le gingembre dans les fameux pains d’épice.

De nos jours, il est cultivé dans les pays tropicaux. Le plus grand producteur, consommateur et exportateur reste l’Inde. Puis, la Chine, le Népal, le Japon et la Thaïlande pour les pays d’Asie. Le gingembre est aussi produit dans les caraïbes, notamment en Jamaïque avec un gingembre de très bonne qualité similaire à l’Inde. L’Afrique (Nigeria et Sierra Leone), le Brésil et les pays d’Amérique du Sud avec l’Australie et les Fidji cultivent aussi cette plante.

 

Les bienfaits du gingembre sur la santé.

Les informations de ce blog sont à titre informatif. Référez-vous toujours à votre médecin pour vous soigner.

  • 1/ Aphrodisiaque dans la vie sexuelle

Le gingembre augmente le niveau de la libido et il a la capacité de stimuler le désir sexuel. Il est bénéfique pour les hommes ou les femmes, car il lutte contre la faiblesse sexuelle. Plus en détail, il aide à lutter contre les problèmes d’érection, éjaculation prématurée et spermatorrhée, tonifie les centres de sexe et stimule grandement le désir sexuel.

  • 2/ Excellent analgésique contre les malaises et douleurs

S’il vous arrive souvent d’avoir des maux de tête ou des douleurs, prendre du gingembre peut aider à soulager ces différents types de problèmes.

Premièrement, concernant les migraines, une étude effectuée en Iran, publiée dans la revue de recherche Phytothérapie, a constaté que la poudre de gingembre est aussi efficace dans le traitement des symptômes de la migraine que le sumatriptan (médicament qui soulage les migraines). Dans l’essai clinique, 100 personnes souffrant de migraine avec des symptômes aigus ont été choisis au hasard pour recevoir soit le sumatriptan ou la poudre de gingembre.  Les chercheurs ont constaté que l’efficacité de l’administration à la fois étaient similaires, alors que les effets néfastes de la poudre de gingembre étaient moins que le sumatriptan – ce qui en fait un remède sûr pour les migraines. Lire l’étude en cliquant ici étude 1.

Ainsi, boire du thé de gingembre peut aider à bloquer la douleur, arrêter les nausées et les étourdissements. Mais, il faut le prendre au début de la crise de migraine.

Comment faire pour l’utiliser ?

  • Pour les maux de tête, vous pouvez boire du thé au gingembre.
  • Concernant, le mal de dos, vous pouvez appliquer de la pâte de gingembres sur la zone de la douleur.
  • Pour les douleurs dentaires, vous pouvez mélanger du gingembre avec du sel et le frotter là où ça fait mal.

 

  • 3/ Améliorer les performances de l’estomac et les troubles digestifs

S’il vous arrive souvent de souffrir de ballonnements après avoir trop mangé ou de souffrir de troubles digestifs, le gingembre peut être un moyen efficace d’améliorer les performances de l’estomac et de la digestion.

Une des fonctions les plus connues du gingembre est qu’il favorise le fonctionnement de l’appareil digestif. En effet, en stimulant le pancréas, il augmente les enzymes dans la digestion et permet une meilleure absorption des aliments. . Il est extrêmement utile dans la dyspepsie, les coliques, nausées, les flatulences, vomissements, spasmes, la diarrhée et autres affections douloureuses de l’estomac et les intestins, sans surveillance par de la fièvre.

Dans le cas de dyspepsie, qui est une indigestion chronique, qui se caractérise par une douleur et de l’inconfort dans la partie supérieure de l’estomac, suite à une vidange retardée. Selon une étude, le gingembre a été un accélérateur de vidange de l’estomac chez les personnes atteintes de cette condition. Après avoir mangé la soupe, le gingembre a réduit le temps qu’il a fallu pour l’estomac vide de 16 à 12 minutes. Voir les liens en cliquant ici  étude 1 et étude 2.

Comment faire ?

1er méthode

  • Mâcher un morceau de gingembre frais, après les repas est régulièrement une assurance contre ces maux.

2ème  méthode

  • Il est également utile de boire du thé au gingembre après un gros repas pour réduire les ballonnements et les flatulences.

 

  • 4/ Renforcer l’immunité

Consommer du gingembre peut aider à renforcer votre immunité en raison des niveaux élevés d’antioxydants dans le gingembre.

Comment faire ?

  • Boire du thé au gingembre régulièrement de temps en temps, peut être bénéfique pour renforcer son immunité.

 

  • 5/ Soulager le stress

Le gingembre a des propriétés calmantes qui peuvent aider à réduire votre stress et votre tension. Ceci est dû à une combinaison des propriétés aromatiques et curatives, qui sont très fortes.

De plus, il traite la fatigue chronique. En effet, le gingembre a démontré son pouvoir à combattre la fatigue chronique chez les personnes constamment fatiguées et qui ne se reposent pas assez.

 

 

  • 6/ Lutter contre les maladies virales et les rhumatismes

Le gingembre possède une activité antivirale. En effet,  il détruit le virus de la grippe et lutte contre ces symptômes. C’est une plante efficace pour faire baisser le niveau de la fièvre, la congestion nasale, et les douleurs des articulations en cas de grippe. Il élimine aussi la pression des muqueuses qui s’abat sur la poitrine. Même chose pour ceux qui souffrent de nez congestionné ou de sinusite.  Aussi, le gingembre est un merveilleux stimulant du système immunitaire, le rendant un traitement bien connu pour lutter contre les rhumes, maux de gorge, grippes, la toux, les maux de gorge et les bronchites.

Comment faire ?

1er méthode pour réduire la fièvre de la grippe.

  • 1) Une cuillère à café de jus de gingembre fraîche mélangée avec une tasse de décoction de fenugrec et du miel.
  •  2) C’est un excellent mélange sudorifique pour réduire la fièvre de la grippe. 

De plus, le gingembre est un excellent remède contre la toux et le rhume.

 

2er méthode pour réduire la toux, maux de gorge et le rhume

Jus extrait de gingembre avec du miel doit être pris trois ou quatre fois par jour en cas de toux.

  • 1) En cas de rhume, le gingembre doit être coupé en petits morceaux.
  • 2) Et on fait bouillir dans une tasse d’eau
  • 3) Il devrait ensuite être additionné de miel et bu chaud. 
  • 4) Vous pouvez aussi rajouter du citron.
  • 5) Ou vous pouvez aussi mâcher le morceau de gingembre frais restant dans votre tasse après avoir bu la boisson chaude. 

3ème remède maison pour réduire le mucus, la toux, le rhume et les allergies :

  • Prendre une demi-cuillerée à café de jus de gingembre frais ou de gingembre frais râpé mélangé à une cuillère à café de miel.
  • Boire une demi-cuillerée à café de jus de basilic frais ou feuilles de basilic frais écrasées et mélangées avec du miel.

NB : prendre ces mélanges deux ou trois fois par jour ou plus.

 

4ème méthode en cas de nez bouché

  • Prendre du thé au gingembre avec du lait de noix de coco et du miel.

Ainsi, prendre une tasse de thé au gingembre peut aider contre les symptômes respiratoires associés aux allergies environnementales.

 

  • 7/ Promouvoir la transpiration saine

Le gingembre a également des propriétés thermogéniques, car il réchauffe votre corps dans le froid et favorise une transpiration saine. Il contribue ainsi à détoxiquer le corps. Une bonne sueur peut faire beaucoup plus que simplement aider à la désintoxication

Lors de diverses recherches, des chercheurs allemands ont découvert que la sueur contient un agent de germe de lutte puissant qui peut aider à combattre les infections.  Ils ont isolé ce gène et la protéine qu’il produit, et l’ont appelé dermicidin. Le dermicidin est fabriqué dans les glandes sudoripares de l’organisme, dans la sueur sécrétée, et transporté vers la surface de la peau où il assure une protection contre l’invasion de micro-organismes, notamment des bactéries telles que E. coli et Staphylococcus aureus (une cause d’infections de la peau), et les champignons, y compris Candida albicans.

 

  • 8/ Diminuer la douleur menstruelle des femmes

Les douleurs menstruelles (dysménorrhée) se réfèrent à la douleur ressentie pendant le cycle menstruel d’une femme.  Une des utilisations traditionnelles de gingembre est pour le soulagement de la douleur, y compris les douleurs menstruelles. Le gingembre est utile dans les troubles menstruels tels que les menstruations douloureuses et l’absence ou l’arrêt de l’écoulement menstruel dû à l’exposition aux vents froids.

Dans une étude, 150 femmes ont été invitées à prendre 1 gramme de poudre de gingembre par jour, pour les 3 premiers jours de la période menstruelle. Voir l’étude en cliquant ici étude 1. On observe que le gingembre a réussi à réduire la douleur aussi efficacement que l’acide méfénamique des médicaments et l’ibuprofène. Il semble aussi être très efficace contre les douleurs menstruelles lorsqu’il est pris au début de la période menstruelle.

Une autre étude de recherche en Iran a divisé 70 étudiantes en deux groupes. Un groupe a pris des capsules de gingembre et l’autre a reçu un placebo – chacun pour les trois premiers jours de leurs cycles menstruels. Les résultats sont que 82,85 % des femmes prenant des capsules de gingembre ont eu des améliorations dans les symptômes de la douleur, par rapport à 47,05 % de ceux sous placebo.

 

Quelques méthodes pour  les femmes souffrant de crampes menstruelles.

1er méthode

  • 1) Essayez tremper une serviette dans le thé de gingembre chaude
  • 2) Et l’appliquer à votre bas-ventre.
  • 3) Il peut aider à soulager la douleur et détendre les muscles.
  • 4) Dans le même temps, boire une tasse de thé au gingembre avec du miel.

2ème méthode

  • Un morceau de gingembre frais devrait être pilé et bouilli dans une tasse d’eau pendant quelques minutes. 
  • Cette infusion, doit être prise avec du miel trois fois par jour après les repas comme un médicament dans le traitement de ces conditions.

3ème méthode

 En cas de règles douloureuses est de :

  • 1) Mélanger une cuillère à café chacune des jus de feuilles Margosa et le gingembre,
  • 2) Et prendre deux cuillères à café de jus mélangé fois par jour pendant trois pour trois à cinq jours à partir du premier jour des règles.

 

  • 9/ Anti vomitif efficace. Il combat les nausées et vomissements

Le gingembre est l’un des meilleurs remèdes pour combattre les nausées provoquées par différents facteurs tels que le mal de mer ou transport chez les voyageurs, effets secondaires de la chimiothérapie, grossesse, ou vomissements post opération.

Par exemple, il a une longue histoire d’utilisation en tant que remède naturel pour la maladie de la mer. Voir les liens de l’étude en cliquant étude 1.

Le gingembre peut également soulager les nausées et les vomissements après la chirurgie, et chez les patients cancéreux soumis à une chimiothérapie. Voir les liens de l’étude en cliquant étude 2 et étude 3.

Cela vaut aussi pour des nausées liées à la chimiothérapie, des nausées après la chirurgie et les nausées matinales.

70 % des patients qui ont recours à une chimiothérapie ont des nausées pendant le traitement. Une récente étude sur des patients adultes atteints de cancer a constaté que compléter une dose quotidienne de 0,5 à 1 gramme de gingembre avant la chimio, réduit significativement la sévérité des nausées aiguë dans 91 % des participants.

 

  • 10/ Grossesse : lutte contre les nausées et vomissements

Le gingembre lutte formidablement bien contre les nausées de la femme enceinte. Il est très utile pour réduire les nausées et vomissements de la grossesse, même la forme la plus sévère, vomissements gravidum, une condition qui nécessite généralement une hospitalisation. 

Mais il peut être le plus efficace quand il s’agit des nausées liées à la grossesse, telles que les nausées matinales.

Selon une revue de 12 études qui ont inclus un total de 1278 femmes enceintes, 1,1-1,5 grammes de gingembre peuvent réduire considérablement les symptômes de nausées. Voir les liens de l’étude en cliquant étude 1.

Dans un essai en double-aveugle, la racine de gingembre a entraîné une réduction importante de la sévérité des nausées et le nombre d’attaques de vomissements pour 19 des 27 femmes en début de grossesse (moins de 20 semaines). 

Un examen de six essais en double aveugle, randomisés avec un total de 675 participants, publiée dans le numéro avril 2005 de la revue, obstétrique et de gynécologie, a confirmé que le gingembre est efficace pour soulager la sévérité des nausées et vomissements pendant la grossesse. L’examen a confirmé l’absence d’effets secondaires ou néfastes sur l’issue de la grossesse.

Précaution

  • Les femmes enceintes ne devraient pas prendre plus de 1 gramme par jour
  • Ne pas être administré aux enfants de moins de deux ans.
  • Bien que le gingembre soit considéré comme sûr, parlez-en à votre médecin.  Ne prenez jamais de grandes quantités.

 

  • 11/ Combattre la douleur aux dents

Le gingembre est un remède naturel pour les maux de dents. C’est quelque chose qui a été transmis de génération en génération. 

Comment faire ?

  • 1) Il s’applique directement sur la mâchoire à travers un peu de liquide de thé de  gingembre
  • 2) Ou bien en mastiquant une rondelle bien fine.

Ou

  • 1) Essayez de frotter gingembre cru dans les gencives
  • 2) Vous pouvez aussi faire bouillir la racine de gingembre, laissé refroidir et l’utiliser comme un rince-bouche.

 

  • 12/ Réduire les douleurs musculaires

Le gingembre a été montré efficace contre la douleur musculaire induite par l’exercice. Il réduit la progression de la douleur musculaire au jour le jour, car il contient un composé anti-inflammatoire très puissant appelé le gingérol, qui est la substance responsable de soulager la douleur articulaire et musculaire. En rajoutant à cela qu’il est composé aussi de shogaol et zingerone.

Dans une étude, la consommation de 2 grammes de gingembre par jour, pendant 11 jours, réduit considérablement la douleur musculaire chez les personnes effectuant des exercices de coude. Voir les liens de l’étude en cliquant étude 1.

Secondement, des recherches à Hong Kong montre que la thérapie de massage utilisant une huile de gingembre et d’orange semble réduire la raideur à court terme et la douleur chez les patients avec des problèmes de genou. Voir le lien en cliquant ici étude 2.

Concernant l’exercice physique, dans une étude réalisée par l’université de Géorgie, les chercheurs ont administré du gingembre cru à deux groupes de 34 et 40 bénévoles, plus de 11 jours consécutifs. Dans le journal of pain , des résultats ont conclu que l’utilisation quotidienne de suppléments de gingembre soulage la douleur musculaire induite par l’exercice de 25 %. Lire une autre recherche en cliquant ici étude 3.

En 2013, une étude a également constaté que les femmes athlètes prenant trois grammes de gingembre ou de cannelle par jour (ce qui est inférieur à une cuillère à café) ont eu une diminution significative de la douleur musculaire. Il a même été trouvé plus efficace que l’ibuprofène pour soulager la douleur menstruelle des femmes.

Donc, boire ou consommer du gingembre après une séance d’entraînement, peut être efficace face aux douleurs musculaires.

 

  • 13/ Élimine la mauvaise haleine

Suite à une technique orientale basée sur le rafraîchissement de la bouche, après avoir mangé, le gingembre aide à éliminer la mauvaise haleine, tout en augmentant le niveau de la salive. Cette technique est idéale pour ceux qui ont souvent la bouche sèche.

 

  • 14/ Lutter contre les maladies infectieuses

Utilisé pendant des siècles pour traiter de nombreuses maladies infectieuses comme le choléra, la diarrhée et la congestion de la poitrine, le gingembre aide à lutter contre les infections, grâce au gingérol, la substance bioactive dans le gingembre frais .

Son utilisation a été trouvée particulièrement efficace dans la coqueluche, le virus RSV, la gingivite et la parodontite (31). En fait, l’extrait de gingembre peut inhiber la croissance de nombreux types de bactéries (29, 30).

Comment faire ?

1er méthode

  • 1) Une cuillère à café de jus de gingembre frais, mélangé avec une tasse de décoction de fenugrec et le miel au goût, agit comme un expectorant et sudorifique dans le traitement de cette maladie.
  • 2) La décoction de fenugrec peut être effectuée en faisant bouillir une cuillère à café de graines dans de l’eau 250 jusqu’à ce qu’elle soit réduite à la moitié.
  • 3) La décoction de fenugrec est préparée en mélangeant une cuillère à soupe de graines de fenugrec dans une tasse d’eau. 
  • 4) Ce mélange de jus de gingembre et le fenugrec décoction devraient être pris à la fois dans le matin et le soir.

 

  • 15/ Lutter contre les troubles respiratoires

Le gingembre aide le flegme clair du tube bronchique. Il est ainsi utile pour prévenir et lutter contre l’asthme, la bronchite, la tuberculose des poumons et le catarrhe.

Comment faire ?

Une cuillère à café de jus de gingembre frais, mélangé avec une tasse de décoction de fenugrec et le miel au goût, est un excellent médicament dans le traitement de ces conditions.

Pour le traitement de la bronchite :

  • 1) Mélanger une demi-cuillère à café de gingembre en poudre, le poivre et les clous de girofle.  Ce mélange doit être pris trois fois par jour.
  • 2) Il peut être consommé avec du miel ou pris comme une infusion.

 Pour traiter la  cathare :

  • 1) Un morceau de gingembre et du curcuma doit être broyé ensemble. 
  • 2) Jus de citron vert et de l’huile de moutarde doivent être ajoutés à trois-quarts de ce mélange. 
  • 3) Cette préparation peut être appliquée sur tout le corps, en particulier sur le visage, les aisselles, les oreilles et le cou
  •  4) Bain d’eau chaude devrait être pris après une demi-heure et ensuite, le quart restant du mélange doit être consommé. 
  • 5) Le traitement doit être pris pendant trois jours pendant la première semaine, pendant deux jours dans la seconde semaine et un jour dans la troisième semaine.

Concernant l’asthme, les différents composés de gingembre ont montré des résultats positifs dans le traitement de troubles respiratoires. C’ est un traitement prometteur pour les patients souffrant d’asthme.

Une récente recherche publiée dans l’American Journal of Cell respiratoire et de biologie moléculaire, démontre que le gingembre fonctionne sur le traitement de l’asthme de deux façons. Premièrement, en inhibant l’enzyme qui resserre les muscles des voies respiratoires, et la deuxième, en activant un autre enzyme qui travaille à détendre les voies respiratoires.

 Une partie des travaux de gingembre est due à ses antioxydants puissants, les composés anti-inflammatoires et analgésiques, qui ont des propriétés similaires à celui de médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens, mais sans les effets secondaires négatifs. Bien que l’asthme puisse être une maladie mortelle, certains des médicaments utilisés pour traiter l’asthme peuvent également transporter des effets secondaires troublants. Par conséquent, il faut trouver des remèdes alternatifs comme le gingembre. C’ est une découverte prometteuse dans le traitement de cette maladie.

 

  • 16/ Un anti-inflammatoire puissant contre l’arthrite.

 Le gingembre est un médicament anti-inflammatoire puissant.  Il a été utilisé pendant des siècles dans le système ayurvédique de médecine pour traiter diverses maladies, grâce à ses composés anti-inflammatoires très puissants appelés gingérols.

Dans une étude récente, le Dr Krishna. C. Srivastava de l’université d’Odense au Danemark, a administré du gingembre en petites doses sur un groupe de patients atteints d’arthrite pendant trois mois.  Résultat : la plupart d’entre eux avaient moins de raideur douleur et de gonflement. Ils avaient aussi plus de mobilité le matin.

Dans deux autres études cliniques impliquant des patients qui ont répondu à des médicaments conventionnels et ceux qui ont pris du, les médecins ont constaté que 75 % des patients atteints d’arthrite et 100 % des patients atteints de douleurs musculaires connu soulagement de la douleur.  

Même constat, pour une étude de douze mois, sur 29 patients souffrant d’arthrite douloureuse dans le genou (6 hommes et 23 femmes âgés de 42-85 ans). Certains ont pris du placebo et d’autres le gingembre et vise versa pendant 3 mois. Le résultat après 6 mois a été que ceux qui ont pris du gingembre connaissent moins de douleur sur le mouvement et le handicap que ceux sous placebo. La douleur sur le mouvement baissé d’un score de 76.14 au départ à 41.00, tandis que le handicap a diminué de 73,47 à 46,08.

De plus, le Dr Srivastava, qui a traité avec succès plusieurs patients atteints de polyarthrite avec du gingembre, recommande un apport de 5 grammes de gingembre frais ou demi un gingembre moulu grammes trois fois par jour.

Nous pouvons ainsi conclure que les effets anti-inflammatoires du gingembre est du aux gingérols, qu’il contient.

 

  • 17/ Effets anti-inflammatoires peuvent aider contre l’arthrose

L’arthrose est un problème de santé courant, qui implique la dégénérescence des articulations dans le corps, conduisant à des symptômes tels que la douleur et la raideur articulaire.

Le gingembre contient des composés anti-inflammatoires très puissants appelés gingérols.  Ces substances sont supposées expliquer pourquoi tant de personnes souffrant d’arthrose ou de la polyarthrite rhumatoïde des réductions de leurs niveaux et des améliorations dans leur mobilité douleur quand ils consomment régulièrement du gingembre. 

Dr Srivastava, de l’Université d’Odense au Danemark, a également trouvé en la poudre de gingembre sec, une efficacité dans la lutte contre la douleur et l’enflure de l’inflammation de l’arthrose.

De plus, une étude sur 247 personnes souffrant d’arthrose du genou, ceux qui ont pris l’extrait de gingembre avaient moins de douleur. Lire le lien de l’étude en cliquant ici étude 1.

 Par la suite, une autre étude a montré que la combinaison de gingembre, le mastic, la cannelle et l’huile de sésame, peuvent réduire la douleur et la raideur chez les patients souffrant d’arthrose lorsque l’application est topique. Voir l’étude en détail en cliquant ici étude 2.

Aussi, l’application topique de l’huile de gingembre a été trouvée très efficace dans le traitement des douleurs articulaires et à l’arrière.

Grâce à ces quelques études, on voit que le gingembre peut être efficace à réduire les symptômes de l’arthrose, qui est un problème de santé très commun.

 

  • 18/ Améliorer la circulation sanguine et traiter les maladies cardiaques

Riche en potassium, manganèse, chrome, magnésium et zinc, et célèbre pour ses propriétés anti-inflammatoires, le gingembre a été utilisé pendant des années pour traiter les affections cardiaques. Les vitamines, les minéraux et acides aminées dans le gingembre aident ainsi à restaurer et améliorer la circulation sanguine.

Comment ça se passe ?

Il diminue le risque de problèmes cardiovasculaires, car il empêche la graisse de se déposer dans les artères. C’est-à-dire les composés du gingembre vont travailler en abaissant le cholestérol, la régulation de la pression sanguine, améliorer la circulation sanguine, et de prévenir les artères bloquées et de caillots sanguins. Ceux qui a pour objectif de prévenir les crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux.

Dans la médecine chinoise, des propriétés thérapeutiques de gingembre ont été dites à renforcer le cœur, et l’huile de gingembre a été souvent utilisée pour prévenir et traiter les maladies cardiaques.

 

  • 19/ Meilleure coagulation du sang

Le gingembre permet une meilleure coagulation du sang. En effet, le sang peut être exempt de caillots dangereux en mangeant des quantités libérales de gingembre. 

Ceci a été découvert par le Dr Charles R. Dorso, MD, de l’université Cornell Medical College. Lorsque son sang ne coagule comme d’habitude, il a fait un test en mélangeant un peu de gingembre moulu avec ses propres plaquettes sanguines, et les a trouvés en moins collant. 

 Selon le Dr Krishna C Srivastava de l’université d’Odense au Danemark, les composés du gingembre sont de puissants inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines que l’indométacine de drogue, connue pour sa puissance.

 

  • 20/ Une véritable avancée pour les diabétiques

Ce domaine de recherche est relativement nouveau, car on a découvert que le gingembre peut avoir de puissantes propriétés anti-diabétiques.

Dans le cas du diabète, des études ont montré l’ utilité du gingembre à la fois préventif et thérapeutique.  En 2015, une étude récente sur 41 participants atteints de diabète de type 2, qui ont pris 2 grammes de poudre de gingembre par jour, a été réalisé. Le gingembre a réduit la glycémie à jeun de 12%. Il a également amélioré de façon spectaculaire le taux d’HbA1c (un marqueur pour les niveaux de sucre dans le sang à long terme), conduisant à une réduction de 10% sur une période de 12 semaines. Il y avait aussi une réduction de 28% dans l’ApoB rapport / ApoA-I, et une réduction de 23% dans les marqueurs pour les lipoprotéines oxydées.  Ce sont les deux principaux facteurs de risque de maladie cardiaque. Voir le lien de cet étude en cliquant étude 1.

De plus des recherche à l’université de Sydney en Australie a trouvé que le gingembre agit dans le contrôle glycémique pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Dans la revue Planta Medica, la recherche a montré que les extraits de gingembre peuvent augmenter l’absorption du glucose dans les cellules musculaires sans utiliser l’insuline, il peut donc aider à la gestion des niveaux élevés de sucre dans le sang. Lire l’étude en cliquant ici étude 2.

Un second essai clinique a conclu que les patients diabétiques, qui ont consommé trois grammes de gingembre sec pendant 30 jours, ont eu une réduction significative de la glycémie, les triglycérides et des taux de cholestérol total et LDL.

 Globalement, le gingembre fonctionne sur le diabète en augmentant la libération d’insuline et la sensibilité, inhibant les enzymes dans le métabolisme des glucides, et l’amélioration des profils lipidiques. Il a également un très faible indice glycémique (IG), ce qui signifie qu’il se décompose lentement pour former du glucose, et donc ne déclenche pas un pic dans les niveaux de sucre dans le sang, comme les aliments à IG élevé faire.

 

  • 21/ Abaisser le taux de cholestérol

Des niveaux élevés de LDL lipoprotéines (le «mauvais» cholestérol) sont liés à un risque accru de maladie cardiaque Les aliments que vous mangez peuvent avoir une forte influence sur les niveaux de LDL.

Dans une étude de 45 jours sur 85 personnes atteintes de cholestérol élevé, 3 grammes de poudre de gingembre ont causé des réductions significatives dans la plupart des marqueurs de cholestérol. Lire le lien de l’étude en cliquant étude 1.

Ceci est soutenu par une étude chez le rat hypothyroïdie, où l’extrait de gingembre réduit le cholestérol LDL dans une mesure similaire que le médicament atorvastatine anti-cholestérol. Lire le lien de l’étude en cliquant étude 2.

Les deux études ont également signalé des réductions des taux de cholestérol total et de triglycérides sanguins.

 

  • 22/ Prévenir et lutter contre le cancer

Le cancer est une maladie très grave qui se caractérise par une croissance incontrôlée de cellules anormales.

La recherche moderne a récemment découvert que le gingembre est un remède potentiel pour divers types de cancer. L’extrait de gingembre est devenu un traitement alternatif pour lutter contre plusieurs formes de cancers.

Les propriétés anti-cancer de la plante sont attribuées à 6 gingérols, une substance que l’on trouve en grandes quantités dans le gingembre cru. Voir les liens de l’étude 1 et de l’étude 2.

Dans une étude de 30 personnes, on a observé que 2 grammes extrait de gingembre par jour réduit de façon significative les molécules de signalisation pro-inflammatoires dans le côlon. Lire les liens de l’étude 3.

 La science moderne suggère que le gingembre peut également réduire l’inflammation dans le côlon pour empêcher potentiellement le cancer du côlon

Dans une étude de l’ université du Michigan, les chercheurs ont administré deux grammes de suppléments de racine de gingembre ou un placebo à un groupe de 30 patients de plus de 28 jours. . Après 28 jours, les chercheurs ont constaté des réductions significatives des marqueurs de l’inflammation du côlon chez les patients qui ont été affectés de racine de gingembre, ce qui en fait une méthode de prévention naturelle efficace pour les personnes à risque de cancer du côlon. Voir le lien de l’étude en cliquant ici étude 4.

Cependant, une étude de suivi chez les personnes à un risque élevé de cancer du côlon n’a pas confirmé ces conclusions. Lire ici étude cancer.

Une étude de l’université du Minnesota a révélé que le gingembre peut ralentir la croissance des cellules du cancer colorectal. Lire l’étude en cliquant étude 5. Les gingérols, les principaux composants actifs dans le gingembre et les responsables de sa saveur particulière, peuvent également inhiber la croissance des cellules cancéreuses colorectales humaines. L’université avait étudié comment le gingembre pourrait entraver la progression des cellules cancéreuses colorectales. Un essai publié dans le Journal of Clinical Oncology a montré que ceux qui consomment de racine de gingembre avaient des niveaux inférieurs de l’inflammation du côlon et de l’inflammation des intestins, contribuant ainsi à réduire le risque de cancer du côlon. D’autres études ont également montré que le gingembre pourrait aider à la formation de tumeurs pour ceux qui sont exposés à un produit chimique cancérigène. Voir le lien de l’étude 6.

 

  • 23/ Induire la mort cellulaire dans les cellules cancéreuses de l’ovaire

Une étude de l’université du Michigan Comprehensive Cancer Center a constaté que le gingembre n’a pas seulement tué les cellules cancéreuses de l’ovaire. Mais, il a aussi empêché de construire résistance à la chimiothérapie – un problème commun chez les patients atteints de cancer de l’ovaire. Dans l’étude, des chercheurs ont appliqué une solution de poudre de gingembre et de l’eau à des cellules cancéreuses de l’ovaire. Dans chaque test, ils ont constaté que les cellules cancéreuses sont mortes quand ils sont entrés en contact avec la solution de gingembre.  Chacune des cellules se sont soit suicidé, qui est connu comme l’apoptose, ou ils ont attaqué un de l’autre, qui est appelé autophagie. Lire le lien en cliquant l’étude 1.

Jennifer Rhode, MD, chercheur en oncologie gynécologique à l’UM médicale explique :

Dans plusieurs lignées de cellules de cancer de l’ovaire, nous avons trouvé que le gingembre mort cellulaire induite à un rythme semblable et meilleur que les médicaments de chimiothérapie à base de platine généralement utilisés pour traiter le cancer de l’ovaire.»

Dans le Journal de la biomédecine et de la biotechnologie, les scientifiques ont découvert que les produits chimiques de la plante de gingembre arrêtèrent la prolifération des cellules du cancer du sein, sans affecter les cellules mammaires normales. . Cette propriété, connue sous le nom cytotoxicité sélective, est très importante, car elle ne se produit pas avec les méthodes conventionnelles. A Et bien que de nombreuses tumeurs répondent bien à un traitement de chimiothérapie, les cellules de cancer du sein peuvent être plus difficiles. Ils ont tendance à survivre et obtenir une résistance au traitement.

Le gingembre contient une substance appelée 6-gingérols, qui peuvent avoir des effets protecteurs contre le cancer. Toutefois, cela doit être étudié beaucoup plus.

 

Comment sélectionner et le conserver ?

Lors de l’achat de gingembre frais, chercher une racine avec une peau lisse, ferme et tendue (pas de rides) et un arôme épicé. Frais sur la forme sèche de l’épice, car il est non seulement supérieur en saveur, mais qui contient des niveaux plus élevés de gingérol ainsi que protéase active de gingembre (il est composé anti-inflammatoire).

Le gingembre est :

  • généralement disponible sous deux formes, soit des jeunes ou matures.
  • d’âge mûr, le type le plus largement disponible, a une peau dure qui nécessite pelage tout jeune gingembre, habituellement disponible uniquement sur les marchés asiatiques, n’a pas besoin d’être pelé.
  • également disponible dans plusieurs autres formes, y compris cristallisé, confits et de gingembre mariné.

Même à travers les herbes et épices séchées comme la poudre de gingembre sont largement disponibles dans les supermarchés. Tout comme avec d’autres épices séchées, lors de l’achat de la poudre de gingembre séché essayé de sélectionner le gingembre biologique, car cela vous donnera plus d’assurance qu’il n’a pas été irradié.

Du gingembre frais peut être conservé dans le réfrigérateur à l’intérieur d’un sac plastique hermétiquement enveloppé,  jusqu’à trois semaines si elle est laissée non pelée.  Et six mois dans le congélateur , si elle est non pelée. Par contre, la poudre de gingembre séché doit être conservé dans un récipient en verre hermétiquement fermé dans un endroit frais, sec et sombre.

 

Comment le consommer ?Ginger tea with honig and lemin

Le gingembre frais doit être pelé et râpé avant utilisation.

Pour enlever la peau du gingembre frais maturité, peler avec un couteau d’office. Le gingembre peut alors être tranché, hachée ou en julienne. Le goût que le gingembre donne à un plat dépend quand elle est ajoutée pendant le processus de cuisson. Ajouté au début, elle prêtera une saveur subtile alors ajoutés près de la fin, il prononcera un goût plus piquant.

 

Quelques méthodes d’utilisation :

  • 1) Lavez bien et pelez le gingembre
  • 2) Hachez-le ou râpez la pulpe pour pouvoir l’ajouter aux ragoûts, sauces ou soupes.
  • 3) Vous pourrez également mouiller la racine avec de l’eau, du bouillon ou du jus.

 

L’infusion représente l’une des alternatives les plus fréquentes pour consommer du gingembre.

 Vous aurez besoin d’à peu prés 85 grammes de cette plante, 700 ml d’eau et d’un sucre de votre goût (stévia, miel, sirop d’érable ou sucre brun).

Comment faire ?

  • 1) Lavez et égouttez bien,
  • 2) Pelez et coupez en rondelles fines.
  • 3) Mettez l’eau à bouillir et ajoutez le gingembre quelques minutes après.

ou

  • 1) L’autre option est de mettre dans un récipient la racine puis versez l’eau bouillante.
  • 2)  Fermez le couvercle et laissez pendant 5 minutes.
  • 3) Certains ajoutent même une rondelle de citron ou du jus, lorsque le tout a refroidit.
  • Thé au gingembre : il suffit de couper un couple de pouces de la racine de gingembre et laisser infuser dans de l’eau chaude pour le thé de gingembre frais. Le gingembre peut être trempé dans l’eau bouillante pour faire du thé de gingembre – une tranche de citron peut être ajoutée pour un peu de piquant.
  • Enfin, vous pourrez bien sûr utiliser du gingembre cru ou macéré.

 

Ingefära or as it is known in English, Ginger. I got the idea when a net friend of mine used one picture similar to this one on her web page.
Ingefära or as it is known in English, Ginger. I got the idea when a net friend of mine used one picture similar to this one on her web page.

 

 Conseils pratiques :

  • Rajouter le gingembre frais dans votre prochaine smoothies ou de jus.
  • Pour faire de la limonade avec le gingembre : combiner le gingembre fraîchement râpé, le jus de citron, le jus de canne à sucre ou du miel et de l’eau.
  •  Mettre le gingembre frais ou séché pour votre prochain sauté ou une salade vinaigrette maison. Mélanger le gingembre, la sauce de soja, l’huile d’olive et l’ail à faire une merveilleuse sauce à salade.
  • Le gingembre peut être un excellent supplément dans des plats comme les sushis ou autres recettes orientales.
  • Utilisez le gingembre frais ou séché pour pimenter toute recette de poisson.
  • Rajouter le gingembre et jus d’orange pour les patates douces en purée.
  • Ajouter le gingembre râpé à votre farce préférée pour les pommes cuites au four.
  • Pimentez vos légumes sautés sains en ajoutant le gingembre fraîchement hachée.

 

Venez visiter notre boutique en ligne en cliquant sur le lien du diaporama ci-dessous !

 

En conclusion, nous avons vu les 23 bienfaits du gingembre dans la santé. Connaissiez-vous ces avantages et comment utilisez-vous le gingembre dans votre vie de tous les jours ?

Comments

Facebook comments

Powered by Facebook Comments

19 commentaires

  1. Tous ces bienfaits pour le gingembre ? J’ignorai que CE LEGUME soignait presque tous les maux qui sont dans notre corps, et nous nous empoisonnons avec ces produits…. MERCI AU CHERCHEUR qui a découvert tous ces vertus.

  2. I’ve been surfing on-line more than 3 hours nowadays, but I never discovered
    any attention-grabbing article like yours. It’s lovely worth enough for me.
    Personally, if all web owners and bloggers made just right content as you did, the web can be a lot more helpful than ever before.

Leave a Response / laissez un commentaire